vendredi 6 janvier 2012

J'aime détester Nadine

Elle est partout.
Elle le sera encore et pour longtemps. Elle est ministre et devrait s'atteler à la formation professionnelle en ces temps de chômage.
Mais non elle parle plutôt. Et elle partout. À la télé. À la radio. Dans les journaux. Et sur twitter maintenant.
Elle est même dans mes blogs si chéris. Elle traine aussi dans mes mails des left_groupuscules.
Elle est partout. Et elle me sait tout. Du "sale mec" à la "gauche caviar qui déteste l'ouvrier de droite", elle respire l'outrance.
Elle est de droite. Elle gagne si bien sa vie que même l'ouvrier de droite aurait quelques difficultés à admettre la TVA sociale.
Mais de tout ça elle ne parlera pas.

Qu'importe, en propulsant Nadine, la présidence saura utiliser Morano pour mettre les nerfs en pelote de toute la gauchosphère. C'est déjà ça de gagné pour eux. Et moi qui m'était promis de ne plus jamais en parler...

Blog itinérant.

4 commentaires:

  1. Bah ! Elle se ridiculise.

    Répondre
  2. Est ce que la droite l'apprécie ?

    Répondre
  3. Vive Nadine et pourvu qu'elle tienne un rôle important dans la campagne.

    Répondre
  4. Moi je l'aime bien, elle est con comme un boulon.

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !