samedi 14 janvier 2012

AA+, et tout recommença

La France perd un 'A'. Et dès ce matin, on s'en rend compte. Tout de suite la température extérieure a chuté, avec une gelée matinale. C'est un signe.
Plus sérieusement, depuis hier soir, les commentateurs sont leur . Alors chacun dans son rôle, le diseur dit à l'autre ce que qu'il croit que l'auditeur veut entendre.

  1. Il ne s'est rien passé sur les marchés. Attention on ne parle pas de lui du Galion ou du Boulevard de Strasbourg. On parle du Grand Marché économique. Quand celui-ci est un vandale, il a déjà commencé par anticiper la hausse des taux. La France emprunte à des taux plus élevés que l'Allemand depuis de nombreuses semaines. Et demain ???
  2. La perte d'un 'A' aux Etats-Unis n'a eu aucun effet. Arf c'est plutôt culotté de comparer la première puissance mondiale et la notre... 
  3. La présidence et son gouvernement ne veut pas dramatiser. Sans blague ? Pendant des semaines on a entendu et même lu que ce serait la faute du programme du PS si la note était dégradée. Standard & Poor's devrait dégrader la publique de nos .
  4. Et l'Europe fait la gueule. L'Italie se moque des sourires passés entre Merkel et Sarkozy au sujet de la qualité des finances italiennes. L'Allemagne craint pour son euro. Les grecs viennent de plaquer la porte lors des négociations avec leurs créanciers.
  5. Le Fond de Sauvetage de la Zone Euro (FESF) a été créé pour emprunter de l'argent afin d'aider les pays de zone euro en défaut de paiement. Sa crédibilité était liée à la note de ses contributeurs comme l'Allemagne et ... la France. Le FESF vient de perdre aussi quelques plumes dans l'affaire.
A mon avis, on va bientôt avoir le 17 éme sommet de la dernière chance dans la zone euro. 


à lire aussi chez , , et

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !