mardi 11 octobre 2011

Impénétrant Montebourg

Telle une diva, Arnaud Montebourg continue sa petite chanson.
Face aux impétrants en place, celui-ci se pose en donneur de leçon, si ce n'est en donneur d'ordre.
«Position», nous devons prendre position sur le petit jeu d'influence d'Arnaud.

Celui-ci sur-estime quelque peu son pouvoir d'attraction. Il se veut au centre de la vie politique. Ses électeurs viendraient de partout. Du PS à l'extrême gauche, du modem aux frontistes, un tel attelage d'électeurs peut inquiéter. Quel serait donc le plus petit dénominateur commun de ses bulletins de vote ? La démondialisation, le protectionnisme, ou la lutte contre la corruption ?
A vous de juger.

Blog itinérant

Source :

5 commentaires:

  1. "Face aux impétrants en place, celui-ci se pose en donneur de leçon, si ce n'est en donneur d'ordre"

    excellent :-)

    Répondre
  2. Pas compliqué, il a choppé le melon !

    Répondre
  3. Bah, c'est le jeu...

    Répondre
  4. ah on casse du Montebourg par ici c'est sur quand le grand favori n'arrive même pas a avoir 40% il y a de quoi s'inquiéter pour mai prochain.

    mMis bon si les autres candidats, autres qu'aubry on fait 30% en cumul c'est que quelque part les projets de Hollande et de Aubry ne leur convenaient pas et qu'en pareil cas il n'est guère choquant d'amodier un tant soit peu le projet pour attirer et satisfaire ces 30% d'électeurs, m^me partiellement.

    maintenant, j'dis ça j'dis rien, après tout si les finalistes ne veulent rien changer, pas de soucis.

    Après, Inch Allah mais attention, faudra pas venir pleurer les p'tis gars

    Répondre
  5. C'est le jeu en effet.

    Montebourg veut faire fructifier sa mise de départ. Personne ne peut lui en vouloir. Je regrette juste ses propos sur le formol dont il aurait sorti le PS.
    Sinon je suis d'accord pour dire que 40 % ne feront pas une majorité. Mais 30 % encore moins.

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !