jeudi 20 octobre 2011

Et mon député, il en pense quoi ?


La droite est soudainement prise d'agitation. Depuis dimanche soir, on n'entend plus qu'elle. Elle doit reprendre logiquement du temps de parole dans les médias. C'est que la primaire citoyenne a créé un déséquilibre dans les temps de parole. (ceci dit, un fait divers avec un retentissement politique comme l'affaire DSK est compté dans le temps de parole du Parti Socialiste. )
Cirque
L'UMP est donc partie en convention. Vous lirez les , les chez les  mais aussi sur le site  de Libération. La question qui me hante (non j'exagère un peu là), est ce qu'en pense mon député Gérard Gaudron. Il se fait discret depuis quelques temps. J'en profite pour lui signaler que le lien sur ses travaux ( n° 3806-TIV Tome IV : Enseignement scolaire (MM. Gérard Gaudron et Xavier Breton) ne mènent nulle part. Bref, pris par ses travaux parlementaires (non publiés pour le moment), pris par ses dernières interventions en séances ou en commissions à l'assemblée (non publiées à ce jour), Gérard Gaudron n'est pas intervenu à la convention UMP, à ma connaissance. 

Voltige
Ne tirons aucune conclusion de cela. Il est toujours membre de l'UMP, et se doit d'être solidaire avec les ministres issus de ce parti. Je me doute qu'il a sa petite idée sur la convention de l'UMP, préférant sans oublier l'absence totale de programme UMP.

Cage aux lions 
C'est que l'UMP est devenue un parti politique constitué de multiples galaxies. On connait surtout la droite populaire et ses députés tout en muscle. Il existe aussi le courant "Humaniste" qui serait la réplique face à ses trublions. Mais au fait le député Gérard Gaudron en pense quoi de ces mouvements au sein de sa formation ? Ses valeurs le portent-elles vers la droite de la droite, vers la droite sectaire ou vers la droite molle ? Sa boussole est sans doute réglée vers un consensus entre tout ça.

Jongleur
La droite populaire a décidé de se faire entendre sur la proposition de vote des étrangers aux élections locales. Promise depuis 1981, François Hollande est favorable. "Dès lors qu'un certain nombre de résidents en France payent des impôts locaux (...) Il est normal qu'ils puissent avoir la possibilité d'en vérifier le bon usage par un droit de vote uniquement pour les élections municipales", a-t-il expliqué le candidat socialiste à l'élection présidentielle. François Hollande a précisé: "C'est un droit qui existe dans la plupart des pays européens à des conditions qui sont clairement posées: il faut être résident en France depuis cinq ans, et deuxièmement ça ne vaut que pour les élections locales et en aucune manière pour les élections nationales". source 
Mais la droite populaire sous couvert de récupération d'électeurs du Front National  lance une pétition contre de droit de vote. La ville d'Aulnay Sous Bois fait partie de la circonscription de M. Gérard Gaudron. Ici le vote des étrangers peut avoir un retentissement important.
Alors mon député, il en pense quoi de tout ça ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !