lundi 8 août 2011

Le problème des vacances, c'est la bourse

Les vacances, enfin le moment de l'année ou on prend le temps de prendre son temps. J'en suis à pour aujourd'hui et tout va bien. Alors ce matin, un petit tour sur le net m'annonce le #krach imminent. Encore une fois ! Mieux que la dernière fois.

Ma bourse est en générale pleine en début de vacances, tout le labeur de l'année. On va essayer de réguler ça par quelques folies passagères. On commencera le mois prochain par une révision de la note, si ma banque n'appelle pas auparavant.

Des fois elle m'appelle pour me dire pas grand chose. J'ai encore de la chance. Juste un petit bonjour. Mieux encore comme je paye des frais pour des trucs que j'ignore, elle m'envoie un courrier sur mes placements (que des prêts, en fait). Il y a un camembert avec une seule couleur celle du montant de ma dette. La seule date de révision qui vaille est celle de la fin de mon contrat chez ma banque, la fin de mon prêt immobilier. T'as la chance d'être propriétaire et tu rêves d'être déjà beaucoup plus vieux pour voir le à zéro.

Je vis ma vie sans placement, , sans obligation. C'est une erreur, mais ici aussi on compte le sous, sans doute comme beaucoup d'autres. On n'a pas à se plaindre. Mais comme beaucoup, je ne sais pas si je dois me réjouir de voir les bourses à sec. On verra si la crise est encore là.

Les copains ont suivi le mouvement de pour envoyer un signe aux bourse. Des liens bordel : , , , ,  

1 commentaire:

  1. Malheureusement, lorsque t'es arrivé plus vieux, ton compteur est toujours à zéro !

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !