lundi 1 août 2011

Apolitique

Il est apolitique !

Combien de fois ai-je entendu cette phrase ? Elle revient souvent, lors d'une réunion publique, lors d'une discussion franche ou cordiale. Elle sert aussi bien d'échappatoire, d'absence de choix ou déni. 

a- : élément exprimant la négation ou la privation
politique : ensemble des affaires publiques
apolitique : qui se tient en dehors du débat politique

Le "a-"se ment-il à lui-même ? Sans doute un peu. Il pense que son non-choix peut le préserver. Mais le monde bouge autour de lui. J'ai entendu et répété que tout est politique. Le prix du pain, l'age de la retraite ou l'exonération des heures supplémentaires sont liés à des choix politiques des gouvernants du pays. 
Alors le petit "a-" est bien embêté, parce que bientôt il faudra encore choisir. On va lui proposer de faire un choix. Et après il fera quoi ?

2 commentaires:

  1. Se décréter du A, il y a de quoi en rester bouche B

    Répondre
  2. Apolitique = de droite, en France. Simple :-)

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !