samedi 18 juin 2011

Mon curé s'occupe de l'éthique d'entreprise


Le Cardinal Bertone s'habille en rouge mais c'est sans conteste son seul point commun avec le communisme. C'est un curé qui a des idées très libérales. Attention je ne parle pas de mœurs, pas de mariage des prêtres homosexuels, pas de la lutte contre le sida avec du latex. Son penchant libéral est uniquement économique et aux services du "talent des entreprises". Il a réuni au vatican un groupe de dirigeants économiques et financiers pour réfléchir sur "l'éthique dans le monde du business".

Tout ce petit monde devait réfléchir. Mais pendant ce temps-là, le cardinal devait avoir pris un peu d'avance sur ses invités. Il a ainsi déclaré : « Dans une économie complexe et globalisée, l’État ou le secteur public ne peuvent plus être les seuls à s’occuper des biens communs comme l’eau, les sources d’énergie, les communautés, le capital social et civil des populations et des villes, qui, pour une saine gestion, ont besoin également du talent de l’entreprise ». source

L'entreprise et son talent, dites-moi si je me trompe, mais dans notre économie de marché, le but de l'entreprise est d'obtenir des marchés afin de vendre des produits, lui permettant de recevoir des profits qui permettent de reverser des dividendes à ses actionnaires. L'éthique, l'écologie ou le social ne sont que des variables d'ajustement imposés par le système régulateur du pays dans lequel l'entreprise fait ses affaires. 

Alors mon curé ferait mieux de s'occuper de ses ouailles et de laisser le "politique" s'occuper d'humaniser le capitalisme. Ce n'est pas facile. Il suffit d'entendre parler notre président Nicolas Sarkozy du capitalisme moral, pour croire qu'il joue au comique troupier du G8.


4 commentaires:

  1. A bas la calotte !

    Répondre
  2. La calotte, et le goupillon aussi !

    Répondre
  3. Excusez, moi de venir troubler ,une ième fois encore, votre quiète sérénité !! A la vue des commentaires vous commentant....pitoyable ! Je vous apporte mon incontournable grain de sel !Avez-vous connaissance des 'Agences de notation'?Celles-ci justement, ajustent selon leur gré ? Peut-être votre curé de campagne est actionnaire dans l'une de ces nobles entreprises ? Ne vous faites alors aucun souci, même le postérieur bien au chaud dans son saint fauteuil,il gouvernera le monde à sa guise !!!! ZIZOU

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !