Pages

vendredi 14 septembre 2012

Newsring, le débat qui trash

Frédéric Taddeï a son site internet . C'est un site de débat sur internet. Une question, deux choix possibles. Jusque là rien à redire ! C'est sur le choix des questions que l'on peut émettre quelque doute.

Si la Une du journal Libération fait débat : On peut se demander en quoi la question va permettre de faire avancer un aussi vieux que

S'il fallait s'identifier sur ce site seule la question sur la publication des seins nus de Kate Middleton mériterait peut-être un minimum d'intérêt.
(On demande à voir avant de voter oui)

Quand on pense que ce site utilise en journalisme comme modérateur, on peut craindre le pire pour de cette déjà bien abimée. (Rajout du 15/09 allez lire , sur le même sujet mais avec beaucoup plus de classe !)

9 commentaires:

  1. Pour ou contre les liens pourris sous "Line Renaud" ?

    Répondre
    Réponses
    1. Moi qui voulait mettre en valeur un blogueur exceptionnel comme

  • Je ne connaissais pas trop le site Newsring, du coup grâce à toi c'est non, je n'irais pas le consulter.

    Répondre
  • Mercredi 19 septembre 2012 :

    Toxicité alarmante pour des rats nourris avec un maïs OGM.

    Des rats nourris pendant deux ans avec un maïs OGM meurent plus jeunes et souffrent plus souvent de cancers que les autres, selon une étude à paraître en ligne dans la Revue internationale de toxicologie alimentaire Food and Chemical Toxicology.

    Les résultats sont alarmants. On observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes, a expliqué à l'AFP Gilles-Eric Seralini, chercheur à l'Université de Caen, qui a dirigé l'équipe à l'origine de cette étude.

    Deux cents rats ont été nourris pendant deux ans avec un maïs OGM NK603, traité dans certains cas avec l'herbicide Roundup. Ces deux produits sont la propriété du groupe américain Monsanto.

    Pour la première fois au monde, un OGM et un pesticide ont été évalués pour leur impact sur la santé plus longuement que les agences sanitaires, les gouvernements et les industriels ne l'ont fait, a affirmé le professeur Seralini.

    Selon lui, le NK603 n'a jusqu'alors été testé que sur une période de trois mois, une période trop courte pour détecter l'apparition des tumeurs. Quelques OGM ont déjà été testés à trois ans, mais jamais avec des analyses aussi approfondies.

    C'est la première fois, selon M. Seralini, que le Roundup est testé sur le long terme. Jusqu'à présent, seul le principe actif du Roundup sans ses adjuvants avait été testé plus de six mois. Ce sont les meilleurs tests qu'on peut avoir avant d'aller tester chez l'homme, a dit le chercheur.

    L'article de Food and Chemical Toxicology, dont l'AFP a obtenu une copie, montre des rats femelles de laboratoire avec des tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong.

    (©AFP / 19 septembre 2012 10h03)

    http://www.romandie.com/news/n/_Toxicite_alarmante_pour_des_rats_nourris_avec_un_mais_OGM__RP_190920121030-18-245497.asp

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !