Pages

lundi 17 septembre 2012

Ma journée patrimoniale de l'Elysée avec papa et maman

les gens

L'élève Ducobu tente de griller la queue
Dimanche papa, maman et moi sommes allés visiter le palais de l'Elysée. Il a fallu se lever de bonne heure, parce qu'hier déjà on avait essayé d'entrer mais l'attente était trop trop longue (selon papa qui voulait encore ranger sa cave). Du coup le matin, que l'on est parti. 
 




Quand nous sommes arrivés, il y avait beaucoup de monde alors que les portes n'étaient ouvertes. Les gens tout autour étaient plutôt souriants, les gendarmes aussi. Ils devaient avoir froid, parce qu'ils ne sortaient pas de leurs camionnettes. On a commencé la queue presque devant l'hôtel . Quand quelqu'un a voulu aller boire un café, papa a proposé de demander au président de mettre sa cafetière en marche.Il n'a pas répondu .

Du monde partout, dedans et dehors
Quand on est enfin entré dans le parc de l'Elysée, c'était très agréable d'avoir de l'ombre après plus de deux heures d'attente. Papa était proche de quand il s'est rendu compte qu'il y a avait tant de monde devant nous. La queue nous avait suivi, ou bien c'est l'inverse je ne sais plus ce qu'il a dit.




Faux Hollande surveillé par un faux Valls

Papa a remarqué qu'il y avait un sosie de François Hollande sur le haut des marches. N'importe quoi, il n'avait pas de lunettes. Faudrait peut-être que papa aille voir son ophtalmo...









Le président ne marche pas sur les fleurs
caméras sans journalistes
Quand les caméras se sont installées, nous avions à peine traversé le parc. Du coup papa a expliqué à maman que quelqu'un d'important devait arriver. Les gens marchaient encore moins vite. Au bout d'un long moment on a vu le président de la République et sa copine. Moi je l'avais déjà vu à Aulnay. Il n'avait pas beaucoup changé, sauf son costume peut-être. Maman lui a fait deux bises et comme il est fort il me tenait la main en même temps. Je crois que les jardiniers vont avoir un peu de travail parce que le président a voulu dire bonjour à tout le monde. Il a marché sur les bordures sans écouter le monsieur qui lui disait de sortir de là. Papa rigolait parce qu'un monsieur qui n'aimait pas le président et sa copine ne disait rien quand il est passé à côté de lui. Il m'a expliqué le mot "téméraire" que je n'ai pas bien compris encore.



sculture pompidamidot
salon renfermé
Une fois qu'il est parti dans la salle des fêtes, on a pu avancer. Mais les jeunes pompiers n'avaient rien compris et on se marchait dessus. Arrivés dans le premier salon (voir le plan) c'était magnifique. Papa a dit que c'était Valérie Damidot qui avait refait la décoration. Je crois qu'il se moquait. Plus loin, on a vu la salle à manger de M. Pompidou et de sa femme. Il faudrait l'ouvrir plus souvent ça sentait le renfermé.




petit bureau pour grande personne
C'est magnifique
Après on a vu la salle des fêtes. Rien mais rien à voir avec celle de Planguenoual. C'est nul, il n'y a même pas d'estrade pour chanter. La table était belle. Les lustres aussi. Maman se demandait comment on réussissait à rendre ça aussi impeccable. Papa a cherché la marque de l'aspirateur. Après on a visité la salle du conseil, les petits salons. Puis on est monté voir le bureau du président de la République. Il est beau, plein de dorures et très grand. Papa m'a dit que le président lisait le dernier livre de . Et que quelques-uns allaient avoir mal aux portefeuilles.


internet n'est pas toujours simple


Ensuite on est redescendu par l'entrée des artistes. Papa discutait avec un copain qui avait plein d'adresses mails à taper avec des photos dessus. Je n'ai rien compris. Pendant ce temps, je faisais coucou à un militaire qui regardait par la fenêtre caché derrière un rideau. Pff, il ne m'a pas répondu.





fantôme de l'Elysée
En sortant le président était encore là. Il était en train de dire au revoir aux gens dans la rue. C'est bizarre on ne part pas de sa maison quand il y a encore plein d'invités. J'ai tout compris quand il est monté dans sa voiture avec . Quelqu'un a crié "Vive les mariés". Tout le monde a rigolé, moi aussi. En fait c'était un mariage mais papa n'a pas su trouver le buffet.

12 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci, j'aurai eu au moins un lecteur !-)

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !