lundi 7 mai 2012

Dieu n'existe plus !

79 % des catholiques pratiquants ont voté pour l' président.
...
(excusez moi je savoure ancien et président)
...

La messe est dite, Dieu n'écoute plus ses . Elles devraient faire autre chose de leur apparemment. Tant de temps perdu.

source :

12 commentaires:

  1. Mon Dieu!
    (ancien President, j'aime)

    Répondre
    Réponses
    1. héhé (sourire du mec content de lui)

  • Ou alors, Dieu est de gauche...(ce qui me semble aller assez bien avec les idées d'un certain Jésus, si mes souvenirs de cathé sont bons...)

    Répondre
    Réponses
    1. Vos souvenirs de CATÉchisme semblent si lointains et brumeux que vous ne savez même plus écrire le mot, apparemment !

      Ou alors vous le confondez avec la CATHÉdrale…

    2. Dieu de gauche ?
      T'as la misère dans le monde ?

      Dieu est un connard de bobo qui fume des pétards en refaisant le monde sur sa terrasse la main dans son slip. (à méditer)

    3. T'as un problème avec la foi décidément... Ca ne s'apparenterait pas à un atavisme communiste ?
      Bon sinon je m'en fous chacun croit ce qu'il veut, Dieu, le Diable ou bien le néant. Mais de grâce ne mélange pas la croyance, la religion et la politique mon grand.
      A plus

  • Lundi 7 mai 2012 :

    Législatives : un député UMP veut un "rapprochement" avec le FN.

    Cela n'aura guère traîné. Au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, Jean-Paul Garraud, député UMP de la Gironde et membre de la Droite populaire, a été le premier lundi à poser publiquement la question du « rapprochement » avec le Front national, en se demandant s'il fallait devenir « pragmatique » ou rester « dans les blocages idéologiques ».

    « De nombreuses questions se posent qu'il va falloir trancher rapidement et qui tournent autour de la recomposition de la droite », écrit Jean-Paul Garraud, membre de l'aile droite de l'UMP, dans un texte intitulé "La défaite de Nicolas Sarkozy : analyse d'un scrutin", rendu public lundi.

    « Une majorité des électeurs de l'UMP et des électeurs du FN veulent un rapprochement. Qu'est-ce qui est le plus important pour la France ? Cette question, seule, doit nous guider. On devient pragmatique ou on reste dans les blocages idéologiques ? », demande-t-il, en indiquant que la Droite populaire « a un rôle important à jouer ».

    Selon Jean-Paul Garraud, « le pays est majoritairement à droite » mais « il existe un risque majeur de voir cependant tous les pouvoirs entre les mains de la gauche à la faveur de triangulaires mortifères pour la droite lors des prochaines législatives ».

    « Qu'on le veuille ou non, la dynamique est sur le FN depuis 2002 » et « aujourd'hui, il représente près de 20% de l'électorat, sans aucune représentation nationale », poursuit le secrétaire national de l'UMP à la Justice.

    Enfin, « la gauche n'a aucune leçon de morale à nous donner, elle qui, sans état d'âme, s'allie avec des extrémistes révolutionnaires patentés », déclare le député.

    http://www.francesoir.fr/actualite/politique/legislatives-un-depute-ump-veut-un-rapprochement-avec-le-fn-221791.html

    Répondre
  • AU fait, évite de me mettre en lien hypertexte à côté de l'ignoble Gildan qui me casse partout dans les commentaires sur la blogosphère. Il est jaloux en fait mais ne le sait pas encore ah ah ah :))

    Répondre
    Réponses
    1. C'est vrai ça comment un raleur peut s'entendre avec une crême comme Gildan. ;-)

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !