jeudi 19 avril 2012

Nicolas Sarkozy et les boucs-émissaires

Le président sortant est l'invité de la radio Europe 1 ce matin.

«Il faut des boucs-émissaires» a-t-il dit. Bien sûr il parlait de la météo. Bien sûr, il faisait de l'humour. Mais à deux jours du premier tour, sa parole est forcément disséquée.


D'emblée le candidat rappelle la méthode avec laquelle il a présidé la France pendant cinq années. Les chômeurs et les immigrés s'en souviendront longtemps. Nous aussi.


Le changement c'est maintenant, avec François Hollande.


Blog itinérant


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !