samedi 10 mars 2012

Le journalisme français ou la pensée délabrée

Allons enfants de la blogosphère,
Le jour de Gloire est arrivé !

Les blogs sont moribonds. Pire encore les blogs politiques sont en "état de mort clinique". Il sont lourdingues les journalistes, pigistes ou éditorialistes quand du haut de leur certitude, ils annoncent comme telles leurs vérités. 

Martin, putain de merde, fais ton travail de journaliste. Occupe-toi des faits, explore les ramifications, recoupe les informations et arrête de regarder la toile à travers ta cécité. La mort quand elle est clinique signifie que le corps vit à travers et par les techniques de réanimations. Tu veux faire un joli titre sur ton pure-player qui peine à atteindre ses 5 années de survie.

J'étais là avant toi avec mon petit blog de merde à raconter la vie, la mort, la politique avec bien d'autres. On était un réseau social. A voir le nombre de visites, les retweet, les 'j'aime sur Facebook", les copains repris sur les sites , je ne connais pas beaucoup de morts qui bandent aussi bien.

Et merde (encore !) occupe toi de tes papiers, fais vivre ton journal, raconte des choses intéressantes, attire le lecteur. Arrête de faire chier les blogueurs avec ton marronnier sur la fin des blogs. Tu étais où ce jeudi quand Hollande visitait une maternité, proposait de généraliser les centres d'IVG. Il fallait venir rencontrer les professionnels de santé qui racontent leurs difficultés, les mineures à la  grossesse non désirée. Il ne faudrait pas oublier de traverser le périphérique de temps à autre.Viens chez moi, à Aulnay Sous Bois, tu verras une activité blogosphérique et politique toujours au taquet, prête à , et à si nécessaire.

Et merde (encore !!) utilise ta carte de presse, montre nous qu'elle a encore de la valeur.

Sinon c'est à lire aussi chez , , , , et avec la plume de Seb pour le .




3 commentaires: