dimanche 11 mars 2012

Elle votera François Bayrou pour se faire plaisir

En réponse à celui de @_, ce n'est pas un billet pour tenter de la convaincre qu'elle a tort.  Elle fait ce qu'elle veut. Et je ne pense pas que l'on arrive à convaincre qui que ce soit en écrivant sur un blog. On fait juste passer une impression, une envie et quelques fois des informations chinées ici ou là.

Elle dit avoir hésité mais avait déjà voté aux deux dernières présidentielles pour François Bayrou. Ce sera donc une juste continuité. Et pourtant il n'y a rien de "juste" dans les choix de François Bayrou. Candidat de centre, il est de facto un candidat de la droite républicaine. Pas de celle qui se cherche dans un populisme nationalisme comme lorsque que Guaino se fait la plume de Nicolas Sarkozy.

Quelle sera la justice sociale ou la justice fiscale de François Bayrou ? Doudette reproche à la gauche de nier le simple fait que l'entrepreneur participe à la redistribution des richesses. C'est une réflexion toute libérale que je ne peux accepter. En cette période de crise, les riches n'ont jamais été aussi nombreux, aussi riches. Les chiffres donnent le tournis. Les milliardaires n'ont jamais été aussi nombreux, et la pauvreté ne recule pas. En quoi Bernard Arnault (4éme fortune mondiale, 41 milliards au compteur) permet-il une redistribution ? Il est entrepreneur, actionnaire, donneur d'ordres. Mais comme nous tous, il utilise pour lui et ses entreprises les services que l'Etat met à notre disposition. Il doit comme nous tous participer aux financements de l'Etat. Ce qui est injuste, c'est que son caddie de supermarché chez Fauchon a la même TVA que celui du smicard au DIA de Sevran. Ce qui est injuste c'est que le pourcentage des prélèvements est proportionnellement inférieur à l'immense majorité des contribuables (). C'est donc devant un problème de justice fiscale que nous allons devoir nous décider.

Doudette peut estimer que le seuil de 75 % va l'empêcher de profiter d'un employé de maison bodybuildé et en petite tenue si elle pouvait dépenser cet argent. (Elle imagine bien sûr) Comme l'argent n'est toujours pas redistribué, elle utilisera cet argent comme elle le veut. Et si rien ne change elle aura de plus en plus la possibilité d'utiliser les services de bas salaires. Elle prévoit d'en chier pendant 5 ans avec Bayrou. Je ne la crois pas. Elle réduira ses dépenses comme moi. Un peu moins de sortie, un peu moins de loisir peut-être, parce que nous ne faisons pas partie de ces familles qui comptent l'euro au centime près. Alors autant je me sent concerné par la majorité de mes concitoyens, autant je me moque des difficultés du patron du CAC40 et de sa dernière augmentation.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !