samedi 25 février 2012

Un parpaing d'or pour Le Fur et Guéant

Fin de régime.

On tente ce que l'on peut pour sauver son poste. Dans les Côtes d'Armor, le vice-président de l'Assemblée Nationale, a invité ses amis ministres à lui rendre une visite de courtoisie. Nous avons pu voir J-P Raffarin remplir la salle des fêtes le foyer rural de Maroué. J'ai connu des assistances plus joyeuses dans cette salle (photo ci contre, ). Le bar n'était sans doute pas encore ouvert...

Quelques semaines auparavant le ministre de l'Intérieur Claude Guéant visitait la ville de Loudéac dans la circonscription du député Marc Le Fur. (à lire sur le régional de l'étape : ).

Un ministre qui se déplace doit avoir sa photo dans les journaux. On peut bien sûr le faire poser sur une estrade, devant la mairie, le monument aux morts. On aurait pu proposer au ministre des cultes une visite de à la recherche du Saint-Gall (et pas Grall).

Mais comme notre Jeanne (Courtel) n'est pas aussi connue que la Jeanne pucelle d'Orléans, les gentils organisateurs ont voulu faire plaisir au ministre de la Sécurité. Il se trouve qu'une gendarmerie avait besoin de sa première pierre à Merdrignac. Cette construction n'ayant pas encore reçu son permis de construire, la visite ministérielle passait alors pour une vraie campagne de communication, Marc Le Fur promettant déjà de nouvelles casernes de gendarmerie sur tout son territoire...

On apprendra plus tard que fort heureusement peu de parpaings furent posés. "La cérémonie s'est déroulée en toute légalité, respectant le code de l'urbanisme, dont l'article R421-9 précise que seuls les murs, dont la hauteur au-dessus du sol est supérieure ou égale à 2m, doivent être précédés d'une déclaration préalable". Vous imaginez la catastrophe si le ministre et le député avait passé le weekend à faire du ciment.

Il semblerait d'après une soirée arrosée, certains de ces parpaings aient fini dans la vitrine du député. On n'est plus en sécurité nulle part.

Aller donc lire sur le blog du candidat PS Loïc Cauret comment . Une atmosphère de fin de régime, je vous dis.




1 commentaire:

  1. Hé ho ! Grâce à Le Fur le César de la meilleure bande originale est revenu à un gugusse de la circonscription.

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !