lundi 27 février 2012

Ouvrier, sondage et comptoir

Quand François Hollande va déposer sa proposition de loi aujourd'hui, quelles seront les réactions des ouvriers à travers les médias ?

Le candidat socialiste veut obliger les multinationales à céder les moyens de production quand des offres de reprise existent sur notre territoire. Cela peut être un moyen d'éviter à ces entreprises de vider leurs unités de production de leurs machines.

Quand pensent les ouvriers ? Leur donnera-t-on la parole ? Ce matin sur Europe1, on a pu entendre une drôle de vérité. La journaliste éco dans le journal de 7h, a conclu son intervention sur le sondage dont parlait hier soir. Mélenchon serait le candidat préféré des ouvriers, disait-elle... Ce qui est faux. Les français dans leur ensemble disent que Mélenchon est le candidat des ouvriers, mais les ouvriers et eux seuls disent que c'est François Hollande qui reçoit  en majorité leurs suffrages.


Les sondages sont toujours en discussion (allez lire sur celui des agriculteurs). Et quand ceux-ci sont quasi la seule matière sur laquelle se base les journaliste on pourrait sourir quand des organisent des débats de comptoir.


4 commentaires:

  1. A tiens un ancien candidat à la présidence des jeunes pops.

    Répondre
    Réponses
    1. La concurrence était rude...

  • "Ce qui est faux. Les français dans leur ensemble disent que Mélenchon est le candidat des ouvriers, mais les ouvriers et eux seuls disent que c'est François Hollande qui reçoit en majorité leurs suffrages"
    Ça me semble un peu péremptoire comme affirmation !

    Répondre
    Réponses
    1. Allez lire le billet de Nicolas que j'ai mis en lien. Hollande 1er des candidats des ouvriers par les ouvriers.

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !