mardi 28 février 2012

La clef déconnomètrique

Dans le cœur de ma ville, nous avons la chance d'avoir un appareil d'une technologie sans pareil dans le monde entier. Plus grand que tevatron, plus long que Large Hadron Collider , plus gigantesque que le  Collisionneur d'ions lourds relativistes, ma ville contient une pépite qui vient de permettre une nouvelle avancée dans la recherche quantique.
 
Cette trouvaille est sans doute un nouvel élément. On avait entendu parler, il y a de cela quelques années d'une expérience (dit le kazzer) qui avait fini de façon douloureuse. Mais depuis quelques semaines, dans les rues de la ville, la rumeur enflait. Il avait fallut installer des capteurs un peu partout. Les caméras de surveillance scrutaient les allers et venues.  Mais la patience et la persévérance allaient payer.

Les scientifiques viennent de publier leur découverte. L'élément inconnu, celui qui allait révolutionner nos vies, faire tourner nos usines, rendre l'herbe des prairies plus verte, et que toutes les nations du monde nous envieraient. Cet élément est le ... centre.

Ce centre est tellement difficile à définir que les calculateurs les plus puissants sont encore au balbutiement des premières équations. D'une base d'UDF, il a fallu diviser celle-ci en minorité. Les cations ne croisant jamais les anions,  certains () ont voulu se fusionner vers des certains métaux plus lourds (UMP). Malheureusement après une élévation de la température à la frontière selon la formule dite "grenouille de Borloo", une scission a eu lieu. 

De tout ces éléments du centre, le Bayrou est lui une particule tout simple, dite "cheval blanc d'Henri IV". Devant son destin, le Bayrou est tendance ni-oui ni-non. Un coup positif, l'autre coup négatif. Il fonctionne selon la polarité des pôles. Pour le moment, on utilise un support de communication dit le Modem56k pour tenter de le faire communiquer.

Ce modem est différent du "new center". Ce dernier est très volatile. Mais par mégarde un technicien de labo a laissé le flacon ouvert, faisant disparaitre celui-ci. On dit qu'il reste une plaque de Morin, collée tel le saint suaire à l'intérieur du flacon.

En distillant le modem56k, nos chercheurs ont découvert des propriétés hallucinantes. En effet on a trouvé des ramifications vers des associations dites "" (en l'honneur de la ville de la découverte). De même un élément "sauteur" déjà connu, répertorié à gauche de la cartographie, puis à droite, puis au centre, vient de shunter le modem56k version 93. 

Sous l'effet d'un bec bunsen, une tentative de fusion est en cours entre le du modem93600 et son . Ce sera deux jours avant la nouvelle lune du mois de juin, que nous saurons enfin si le centre est un élément virtuel ou non.

7 commentaires:

  1. Te moque pas. C'est mal.

    Répondre
    Réponses
    1. Ah je sens la lame des couteaux dans mon dos !

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !