Pages

mardi 29 novembre 2011

La mort par rumeur

C'est une triste histoire, de celle qui marquera durablement tous les protagonistes.

Un homme âgé de 65 ans est mort hier à Brest, par erreur, à la suite d'une rumeur de pédophilie et alors que la police venait de l'interpeller (source ). Cela pourrait rester un fait divers. Mais ...

Hier soir on a pu entendre le témoignage de la maman d'un enfant de la maternelle près de laquelle le papy se promenait. (source , journal de 18 heures du 29/11/2011). Cette mère de famille ne regrette pas la mort de ce grand-père bien au contraire. Il y avait un doute, une rumeur. Cela pouvait être un mal-entendu. Mais au lieu de cela cette mère de famille voit dans cette mort un soulagement. Pas le moindre doute dans les paroles, elle aurait voté sa mise à mort, sans preuves, rien qu'avec ses suspicions.

Peux-t-on lui en vouloir, peux-t-on le lui reprocher ? Jour après jour, nous sommes immergés de faits divers sanglants, meurtriers dans lesquels trop souvent les victimes sont des enfants. Alors quand les on-dit sont si puissants, toutes les dérives sont possibles. Le témoignage de cette femme est marquant par son absence d'empathie et d'incertitude.

Je me demande juste si elle a dormi cette nuit.

Du RESPECT !

Attention, ceci est un billet d'humeur, tendance jeune vieux con. Il y a en effet une nuance entre le jeune con et le vieux con. Le jeune vieux con commence à rendre compte que a tourné. Si bien que quand il regarde autour de lui, il commence à sentir que le monde ne tourne plus comme il l'aurait souhaité. A bas les espoirs et les lendemains qui chantent ! Vivement la rancœur !

Une fois l'introduction posée, on peut se demander ou va aller ce billet. C'est sur le marché, mais aussi la veille que le jeune vieux con a entendu qu'"il n'y a plus de respect". Cette phrase, on l'a tous entendu 100 fois, 1000 fois, et cela depuis tant et tant d'années (5, 9, ou 15 ans déjà). Plus de respect. 

Il est déjà loin le temps ou l'on tenait la porte à la dame, que l'on laissait son siège aux messieurs très agés, que l'on laissait son tour à la femme enceinte. Il est fini le temps ou tu peux garer ta voiture, sortir ta voiture de ton garage, sans sursauter au klaxon de la mère de famille pressée de déposer ses enfants à la crêche. Il est fini le temps ou le prenait le temps de te rendre le sourire et avait envie de vendre de beaux produits. Vous vous souvenez que même les trains de transport de marchandise (comme la ligne ) étaient parfois nettoyés, récurés et sentaient le frais.

Puisque le respect n'existe plus, la jungle humaine devient plus dure encore, plus violente. Puisque je me fais crier dessus, puisque je me fais , puisque je me fais bousculer dans les transports, la seule échappatoire est de rendre coup pour coup. Tu cries, je gueules. Tu klaxonnes, je descend m'expliquer. Tu bouscules, je frappes. Petit à petit, la violence monte .

Et alors ? Je suis inquiet. La vie est violente pour les hommes et les femmes, pire encore pour les enfants. Ce nombrilisme est sans doute une résurgence inconsciente de notre société malade  de l'absence de projet et de son pour l'avenir. Quand l'idéologie est portée par la réussite à tout pris, l'individu n'a plus qu'une seule valeur : la sienne et celle de son . 

C'est ce qu'a compris le , lorsque Jean-Marie Le Pen disait préférer ses filles à leurs cousines, celles-ci à leurs voisines,... bien loin des valeurs affichées par le programme de parti frontiste. Aussi la prochaine campagne des présidentielles devra porter la valeur du respect, entre partenaires, entre , mais aussi envers les valeurs prônées dans les programmes. Mesdames, Messieurs les candidats, l'électeur doit votre respect. Et je suis sûr que tout ira mieux.

samedi 26 novembre 2011

Au matin du grand soir


Faut qu'on m'explique pourquoi gmail n'a pas voulu me mettre le visage si sympathique du révolutionnaire trotskyste.

Bon sinon sur , on peut lire que :

France Inter : quand Philippe Poutou (NPA) explose Pascale Clark en plein vol


La veille de la journée de la jupe, ... pas sûr que les femmes aient appréciées le geste. Il s'en passe des trucs dans les couloirs de la radio publique.

jeudi 24 novembre 2011

Mes pédales, les blogs et Eva

Je ne sais pas pour vous. Mais la vie est une course. Elle file si vite que l'on se demande ou vont toutes ces énergies. Vous vous moquez de mes pensées. Vous avez raison. Je ferai pareil à votre place.

C'était l'objet de mes réflexions hier en rentrant sur mon vélo. Vous le connaissez déjà. J'ai mon petit vélo qui trotte dans la tête, et l'autre qui me ramène de la gare. Il arrive quelques fois que l'un va plus vite que l'autre. Et hier soir, ce sont les pédales qui ont gagné. Le temps d'une chanson, j'étais arrivé à la maison. J'en suis encore à me demander pourquoi je pédalais si vite...

C'est que tout le monde semble pris de vitesse. Et la pédale est plurielle. Ainsi depuis hier matin, Eva Joly a mis la marche arrière pour revenir sur sa position. "Bien sûr" elle votera pour François Hollande si celui-ci est au second tour de la présidentielle. Avant de publier mon billet, j'ai été voir une partie de l'interview donné par Eva Joly sur RTL. Elle s'est enfermée dans son argumentation. Elle ne voulait pas répondre à la question d'Apathie, mais continuer son discours. C'est ce qui l'a perdu. Elle finit par passer pour une sectaire. Et les "futurs" électeurs pourraient être suspicieux de ses éclats.

Elle n'a pas lâché les pédales pour le moment. Elle met juste la pédale douce pour revenir dans le jeu politique. Ce que l'on comprend, c'est qu'elle a perdu les pédales.
Et les blogs ? Ceux-ci sont aussi dépassés. La gauche débordant d'enthousiasme à la fin des primaires a déjà oubliée combien le combat avait été annoncé rude et sans pitié. Le candidat François Hollande a déjà reçu beaucoup de coups. Et curieusement alors que ceux de la droite étaient attendus, les noms d'oiseaux qui pleuvent sur lui de la part des "partenaires" de la gauche ont surpris par leurs portées. Et les blogs (dont celui-ci) servent de caisse de résonance.

Il faut donc se dire de ceux qui annonçaient le pire à la fin des primaires n'ont peut-être pas tout à fait torts. Pour autant, puisqu'il fallait crever , il vaut mieux que cela fait fait 6 mois avant l'élection.




mercredi 23 novembre 2011

Ebuzzing ! J'aime ça !

Bon vous le savez sans doute, vient d'ouvrir ses portes. Et pour tout vous dire, le blog ici présent est assez bien représenté pour cette première journée. Désolé , je suis passé devant . Mais dès demain je retourne dans les limbes.



Un conclusion s'impose tout de même. Au départ de cet article (peu re-tweeté) j'avais trouvé un titre de billet assez drôle, plein d'humour et de profondeur, ... que j'ai oublié depuis. Et au dernier moment j'ai acté pour un titre plus informatif. C'est surement une des clefs de la réussite pour les blogs. J'arrête là. Je suis en train d'enfoncer des portes ouverts.

Eva Joly ne sait pas si elle votera #Hollande2012

Sacrée Eva ! Ce n'est pas Joly-Joly. (c'est facile)

C'est une vraie personnalité. Il n'y a pas à dire. Elle a du répondant. La semaine dernière EE-Les Verts étaient en train de se demander comment se renier sans avoir l'air en acceptant le deal avec le Parti Socialiste. 

Devant ce spectacle de , Eva Joly est partie à Angoulème pendant 4 jours, coupant les ponts avec son équipe de campagne.

Depuis son retour l’intransigeante Eva dénonce les accords entre son parti et le PS. Celui-ci aurait démissionné devant le lobbying d'Areva. Maintenant elle refuse "de répondre à la question de savoir si elle appellerait à voter pour François Hollande au second tour de l'élection présidentielle, si tel est le scénario." (source )

Les Verts devraient se poser la question de savoir si dorénavant Eva Joly est leur candidate pour la présidentielle. Et surtout si cette élection a encore un intérêt pour eux. Les tensions dans ce parti politique risque de le rendre , et pire encore pour eux-même.

bye bye wikio, je t'aimais bien

Depuis ce matin wikio est devenu wikio shopping. Il ne sera plus possible de faire vos courses dans les blogs des pages wikio.

Maintenant place à .

Les blogueurs ne sont pas tout à fait perdus. Par contre la Une de wikio permettait de connaître les articles les plus repris sur Twitter, Facebok ou par le bouton de vote. Ce dernier a disparu, définitivement ?

Sinon, le wikio,  je l'aimais vraiment bien avec tous mes potos du .

dimanche 20 novembre 2011

524 720

J'étais vexé.
Petit jeu du dimanche avec


En attendant, pour une fois que je vais sur Facebook, j'ai des surprises de la taille d'un Grébert (la suite à lire là :



l'esprit de noël

"on a bien appris à lire aux femmes"

Cela m'a fait rire. 
Et en même temps, la vieille baderne qui le dit passe pour un fieffé misogyne. Je suis resté sur mes fesses qu'il soit capable de dire cela devant tant de gens, dont des femmes et leurs enfants. A coté de moi, ma fille a toute de suite réagi, amusée sans doute. Elle est trop jeune pour comprendre la réelle portée des propos des vieux messieurs. 

Cela m'a fait rire.
Et en même temps, je peux aussi passer pour un . Cela aurait peut-être du m'interpeller, me révolter. Vieux con, vieux réac, il a rabâché combien c'était mieux avant. D'ailleurs son fils semble être d'accord avec lui. La place de sa femme est à la cuisine. C'est elle qui sert les plats, qui reprise les vêtements abimés. Elle est attentive aux problèmes de son mari. Et gentiment elle fait attention à son beau-père. Lui qui mâchouille avec son dentier, a même le droit à sa bouillie.

Cela m'a fait rire.
Les femmes savent lire, au moins ici, sur ce . Elles savent lire. Ils savent lire. Mais la lecture ne fait pas tout. Il faut aussi comprendre l'ensemble des symboles qui nous sont donnés, jour après jour. Cette vieille andouille avec son discours hors d'age est fort sympathique, un brin rigolard et roublard. On aurait presque envie de se dire que ce n'était pas bien grave de sa part.

Cela m'a fait rire.
C'était au cinéma ce matin. Le film s'appelle "Mission noël". C'est l'histoire de la famille noël qui oublie le le soir de noël. Cela a fait rire. Je ne suis pas critique de cinéma. J'ai juste passé un bon moment. Le vieux est le grand-père noël en retraite mais qui n'imagine pas qu'il est du passer la main. Dans ce mode très lisse du cinéma pour enfant, ce film produit par Columbia s'est permis de bousculer la bien-séance ... très légèrement. Ce n'est pas grand chose. Mais devant le politiquement-correct qui a détruit vache et grinçant de nos écrans, ces petits moments de lâcher font du bien.


vendredi 18 novembre 2011

le petit commerce ivre

C'est la distance entre un distributeur et le bistro d'hier.

Il nous a fallu un temps certain pour convaincre le patron de nous servir. Le problème souligné par mon camarade de sortie est quand le patron est plus bourré que ses clients. Déjà quelques minutes plus tôt, il avait drôlement éconduit la fine fleur de la blogosphère française (dont son ).

Un fois entré, pour l'équipe restante ce fut un festival. J'ignore si le beaujolais enfumait le patron du rade. Mais celui-ci nous a servi un discours national-pujadiste du petit commerçant qui paye tout.

"Et vous en pensez quoi de ce pays ?" Pays de merde, lui répond-t-on. Comme je causais polonais avec un entrepreneur du triangle d'or parisien, je n'ai pas vu d’où venait la réponse. Forcement le soir du beaujolais qui fait mal au ventre et à la tête, il faut remiser la fierté du patrimoine français.

"Et Marine, vous l'avez essayé ?" Cette question était surement un test sur mon bonheur conjugal. Alors que j'essayais d'en placer une, le patron s'énervait tout seul à tirer sur son clope devant son bout de trottoir. Avec la France et ses défauts (le "payer plus", le "travailler plus"), il nous faudrait "essayer" Marine parce que les autres ... pfouuu. J'avoue que j'ai abandonné. On essaye pas un politique. Les électeurs choisissent de voter pour lui en majorité. Mais c'était trop difficile à comprendre.

On ignore toujours si le café était ouvert ce matin à . Tiens il n'a pas parlé de Jean-Luc qui trône devant son commerce.

jeudi 17 novembre 2011

Avec moXdération

Ça devait arriver.
A force d'attendre un mauvais accord, le débat dérape entre le PS et EELV.
Et ça pinaille encore, le tout sous couvert de marchandage de places éligibles dans les circonscriptions.
Amis verts on a très bien entendu vos avis et vos choix...

En cette journée du beaujolais nouveau, la piquette du primeur me reste dans le gosier. La gauche doit gagner en 2012. Le PS le peut-il seul ?

Blog itinérant

lundi 14 novembre 2011

Le nucléaire, c'est pas beau !

Je hais le nucléaire.
Je déteste aussi l'éclairage public, les panneaux publicitaires qui clignotent et les décorations de noël.
N'étant moi-même parfait, mon vieux réfrigérateur chauffe un peu trop la bière à mon gout. Il faudra penser à le changer.

Sauf que comme partout ou , les temps qui viennent vont être plus durs. Alors on va réfléchir à deux fois avant d'investir chez l'ancien Saturn qui clignote à Domus, sur l'A3. Passez par là une nuit, () et vous verrez pourquoi EDF craint une coupure cet hiver encore.

Et le nucléaire ? Cela m'ennuie, mais je crains que l'on ne puisse s'en passer pour les années à venir. La transformation d'une partie de notre production électrique nous coûtera un bras. C'est un mal nécessaire. Mais comme la crise et la dette, nous coûte déjà l'autre bras, l'économie française pourrait ne pas s'en remettre.
Alors, ...
Nos amis verts font le . C'est juste une histoire de places. On a vu ce que les à la petite semaine peuvent donner. Ils sont persuadés (à tort ?) qu'une partie des électeurs va les suivre.  Qu'ils aillent donc aux contacts de ceux-ci leur expliquer comment on va pouvoir supprimer l'immense part de l'énergie nucléaire. Quels seront les coût en emploi ? en financement ?

François Hollande propose de réduire la part de l'énergie nucléaire à 50 % d'ici 2030. Pour moi le compte y est.

samedi 12 novembre 2011

Le député est un barbon à renouveller

L'assemblée nationale est une vieille maison, peuplée de vieux messieurs. La moyenne d'age est de 59 ans et quelques. Presque l'age de la retraite. (source )
Et alors ? Et bien rien. 
Tout reste en l'état. Le parti socialiste n'est pas en reste. Cela fait 20 années que l'on ressort les mêmes arguments. La place de député (cela marche aussi avec sénateur, maire, conseiller général) est difficile à obtenir. La position de sortant facilite la ré-élection. Alors surtout . Du coup mécaniquement, la moyenne d'age ne peut qu'augmenter. 

"A l'Assemblée nationale, les élus de moins de 40 ans
sont neuf fois moins nombreux que ceux de plus de 60 ans. "

L'assemblée nationale est une assemblée d'hommes. La parité est toujours une cause à gagner. Mais le renouvellement des générations semble impossible. Le député ne peut être la représentation du corps électoral. Le scrutin majoritaire à deux tours empêche toute surprise et surtout favorise les poids lourds chez les partis politiques.
L'an prochain, on vote pour les . Et rien ne changera pour le coup. L'UMP est fragilisé par des sondages calamiteux. Pas question de faire la révolution dans sa représentativité. Le PS a trop besoin d'apparaitre comme un parti uni pour qu'il s'empêche de prendre un risque avec des candidats sans étiquettes.
Et alors ? Et bien rien.



Une grande erreur, acheter le Point.

Quand on est capable de mettre Napoléon, l'entrée de la Grèce dans la zone euro, le traité de Versailles, dans le même article, on se demande pourquoi l'hebdomadaire n'a pas titré sur la crucifixion du christ ...

Les côtes de l'e-chine

« Les socialistes accepteront-ils de radouber la France, avec l’argent « sale » de la Chine ?… » telle est la question de .

le répète « Aucun objectif (du G20) n'a été atteint ». nous rapelle que le chinois a de l'humour en trouvant nos règles sociales obsolètes. Le futur président français devra reprendre l'ouvrage. Il faut une politique économique commune en Europe. Alors que l'Allemagne mène la danse, la France ne peut se permettre de laisser la Chine devenir l'argentier de notre continent, après avoir acheté de la .

Et pourtant leur modèle économique est à mille lieues d'être un modèle pérenne. Les inégalités se font croissantes. La rigidité du pouvoir des capitalistes sous couvert de communisme commence à se faire sentir fortement. Les prix augmentent aussi chez eux. La bulle immobilière et les défauts infrastructures pèsent sur leur développement. Mais surtout l'augmentation du niveau de vie rend plus cher la fabrication de leurs produits. Le patron chinois en vient à ...

Des produits plus chers, des matières premières plus difficiles à exploiter, une croissance mondiale atone, la Chine va devoir payer à son tour. Les européens sont prêts à tout pour favoriser son entrée dans le fond européen de stabilité financière. Nous sommes déjà noyés de breloques chinoises. On se demande ce qu'une plus grande ouverture du marché européen leur apportera.

Nicolas Sarkozy a beaucoup promis sur la régulation des marchés financiers. Maintenant il ne parle plus que de gérer la crise. Son prochain défit (qui est le notre en fait) est la . Les intérêts augmentent déjà. Les préteurs anticipent la dégradation de notre économie. L'Allemagne ne veut pas voir que la zone Euro est mourante. Nos voisins jouent un jeu dangereux. 
 
En mai 2012, dans quel état sera la France pour le futur président ? Si celui-ci est socialiste, il aura à assumer les erreurs de son successeur. (merci à ).

C'est à vous : ,  ,     



vendredi 11 novembre 2011

Bougrab, la ministre qui m'énerve

Il parait que Jeannette est "blessée". Elle participait hier à la sur la nationalité. Le parti majoritaire connaît mieux que les autres les des français. En plein crise économique et financière, en plein débat budgétaire, l'UMP parle de la nation dans la mondialisation. 

Alors que l'on voit les chefs de gouvernement être remplacé (tel ) à la demande des marchés, le parti présidentiel devrait plutôt se demander quel est le poids du citoyen devant la mondialisation. 

Jeannette Bougrab est fille de harkis. Elle racontait hier soir sur le parcours de son père, de sa famille. Elle racontait une histoire qui ne serait plus possible aujourd'hui. Serait-elle française aujourd'hui si on suivait la proposition de son parti politique : "pour acquérir la nationalité française, une personne devra, à sa majorité, en faire la demande."

Et que dire du parcours de père ? Il doit sa nationalité à son combat pour la France. Et si on suit le déroulé de son intervention, les futurs français devraient être dans la légion étrangère ou dans les équipes de football. Préférant noyer le poisson, elle refuse de remettre en cause son appartenance aux idées majoritairement développées par son parti politique.

L'extrait d'Europe1

Les réseaux sociaux sont rasoirs.

Pour tout vous dire, cela fait environ 8 années que je n'ai pas croisé le peigne d'un coiffeur. C'est vous dire la misère des webmasters de certains comptes.


mercredi 9 novembre 2011

Petite leçon de centrisme

Pas facile ce blog. Cela va être coton de vouloir faire un article général à partir d'un thème local, tout en restant gentil.

Le centrisme est forcément "mou". Pas assez rigide pour rejoindre une droite, raide dans ses bottes, le centrisme navigue à vue entre un conservatisme bon teint et un humanisme pépère. Le centrisme ne fait pas peur. Mais il est incapable d'attirer une majorité d'électeurs vers son ou ses candidats. Le centrisme est faite de chapelles avec du modem, du valoisien, du nouveau centre. 
Normalement il est souvent d'accord sur tout. De l'état, mais pas trop. Du public mais pas trop. Du privé mais à l'école. De la santé mais en clinique. Du curé mais seulement le dimanche. Des étrangers mais européens. C'est pour cela que le centrisme est dit de centre-droit.

Exercice pratique : dans une tribune d'opposition municipale, cela donne :
  • L'éducation de nos enfants est une priorité. Nous devons améliorer tout ce qui peut transcender les efforts de nos éducateurs et de nos professeurs.
  • La solidarité doit être un souci constant dans nos actions en direction des handicapés, des personnes âgées et bien sûr de nos enfants. Il est de notre devoir d'aider au mieux celles et ceux qui sont en difficulté.
  • L'habitat doit être concerté avec tous les habitants et s'inscrire dans le respect des règles de l'urbanisme et de l'environnement.
  • L'emploi doit s'appuyer sur une politique dynamique de l'économie et sur un accompagnement personnalisé des demandeurs. Par ailleurs, nous devons rester mobilisés pour maintenir les entreprises à Aulnay-sous-Bois et notamment l'usine Citroën. (menacée de fermeture, NDLR
  • L'écologie doit être un souci permanent pour participer à l'amélioration de notre cadre de vie.
  • La laïcité est une exigence qui doit se faire dans le respect des croyances de chacun.  

Je vous laisse le plaisir d'aller lire la suite sur . Malgré nos relations tout à fait correctes, je n'ai pas pu m'empêcher de me faire passer encore pour le méchant. Le ou les auteurs de ces lignes a toute ma sympathie. Mais le centriste doit aussi faire et aussi des propositions. Vous imaginez ce que cela peut donner lors de la conduite d'un gouvernement ?

lundi 7 novembre 2011

Rigueur peut signifier aussi ...


rigidité 
dureté 
rudesse
inexorabilité
inclémence
fermeté
austérité
raideur 
solidité
froid
exactitude
âpreté
soin
régularité 
rectitude
inhumanité
indifférence
intolérance
intempérie
frimas
dépouillement
roideur 


Au fait ...

Je l'ai rencontré l'autre jour.
Cela m'a fait bizarre.

J'étais dans la grande salle. Et l'invité d'honneur l'a salué comme il faut. C'était sympa. Nous étions quelques-uns penchés sur nos écrans à twitter, à bloguer, en temps réels.
C'était une fête.
Une fois celle-ci finie, il a fallu rentrer. La nounou devait sortir. Je monte fissa dans le métro. Et lui et ses accompagnateurs me suivent. Je suis penaud. 

Je ne sais pas pour vous. Mais chaque fois que je rencontre le quidam qu'on voit dans la lucarne, je reste un peu penaud. Déjà sur le trottoir de Neuilly, je me suis fait avoir. Le comique amusé, par mon mutisme, n'avait juste dit "bonjour", avec le sourire du drageur. Comment Sophie n'a-t-elle pas su ?

Donc je suis dans le métro. Le vieux monsieur disserte encore sur l'avenir. 90 automnes sont passés depuis un certain temps. Et il pense encore à l'avenir. J'en reste coi. Monsieur, j'ai vu votre poing serré et le regard qui perse. 

On vous ce soir prochain, du 6 mai 2012.

dimanche 6 novembre 2011

Re-gloire ! @grebert m'a bloqué



C'est con ça !
Au moins il est tranquille.

Curieuse conception du débat tout de même pour un démocrate.
Mais #JDCJDR

C'est vrai qu'il a mieux à faire avec la famille Ceccaldi de Puteaux dont je découvre qu'elle a un rejeton.

Gloire !



Enfin, je crois.
Ou peut-être que je me trompe.
Il a de l'humour... ou pas.

samedi 5 novembre 2011

L'heure est grave

Le big "One" n'est plus ... le .
Cela vient de tomber.
Ca va tourner en boucle dans les blogs.

Nicolas a perdu sa première place au .
Je commence à le connaître.
Il s'en fout sans doute.

Il va falloir qu'on se bouge un peu au Kremlin-Bicètre.
Un petit scandale, un peu d'argent détourné.
On trouvera bien une idée d'ici décembre.

Après on kidnappe le canard enchainé pendant au moins deux semaines !
Reste plus qu'à Nicolas à redevenir "The ouane" of le-nouveau-truc-qui-va-remplacer-le-wikio-qu'on-sait-pas-encore-ce-que-c'est-au-juste, en écrivant un article ou deux. Cela devrait suffire.

PS : pour les non-blogueurs, le wikio est un classement qui permet de savoir qui a la plus grosse ... des listes de liens entre blogs et de reprises sur twitter.

PS2 : on boit un coup jeudi au #kdb !

Et de 10 !

Ceci est un message commandé. La me demande les "10 auteurs qui prennent le plus de place dans ma bibliothèque"

L'exercice est facile. Mais il m'a fallu faire un choix. En route vers les lectures passées, mais surtout vers les étagères des bibliothèques que j'ai semées dans les pièces de la maison à Aulnay, comme en Bretagne.

Tiens c'est aussi l'heure d'un souvenir. On sait tous que l'on suit les exemples qui nous ont plu. Alors à la maison, quand j'étais tout petit, j'ai toujours vu avec un livre. Et ça continue toujours. Elle lit beaucoup, énormément. Alors forcément, j'ai toujours eu un livre dans les mains.
Il y a aussi une rencontre. C'était un professeur de français. Je l'ai eu trois années... Définitivement j'étais plus scientifique que littéraire. Et elle n'a pas su me faire comprendre que même en math il faut écrire pour se faire ... comprendre. J'ai mis trois nouvelles années avant de l'admettre, tardivement la veille du bac. Ce professeur de français nous avait donné une liste d'auteurs et de romans qui étaient la base même de la connaissance en littérature (française mais aussi étrangère). Comme un petit soldat, j'ai donc bouffé du Zola, du Balzac, et j'en passe. Si ma maman me lit (ce qui est vrai), j'aurai aimé reprendre cette liste pour voir ou j'en suis désormais.

Voici donc ma liste :
  1. Pierre Stolze, Maryline Monroe et les samouraïs du père noël. C'est de la science fiction, un peu barrée comme le confirme le titre de l'ouvrage. Mais allez savoir pourquoi, j'ai toute de suite pensé à ce roman. Un délice !
  2. Amélie Nothomb, Stupeurs et tremblements. Auteur contemporaine, indispensable.
  3. Simone de Beauvoir, Tous les hommes sont mortels. Triste histoire, en fait.
  4. François Cavanna,  Les Fosses carolines. J'adore l'auteur. La façon dont il écrit l'histoire est percutante, très franchouillard aussi.
  5. Maurice Druon, Les rois maudits. Je me souviens d'avoir vu la série télévisée. C'était il y a très très très longtemps. J'ai acheté le premier livre et tout avalé.
  6. Robert Merle, Fortune de France. Le premier tome de la série parle de la guerre de religion dans le Périgord. 
  7. Stieg Larsson, Millenium. Mikael et Lisbeth... 
  8. Camilla Läckberg, La princesse des glaces. Bravo à la collection Actes Noirs, d'Actes Sud
  9. Edgard (Félix) P(ierre) Jacobs, pour l'ensemble de son oeuvre des Blake & Mortimer. J'aime particulièrement sa BD : le rayon U.
  10. Jean Genet, le miracle de la rose. Quelle découverte, un peu décoiffante. Mais j'ai beaucoup apprécié les bonnes et la représentation qui eut lieu à Recouvrance, Brest, 1994.
La liste s'arrête. Mais j'ai aussi adoré Zola et Germinal, Siné et sa vie, son œuvre, son cul. Et Camus, l’Étranger ou la Peste. C'est curieux. A chaque fois que je pense à un livre de cette liste, je revois les lieux, les moments de lecture. Chacun de ces bouquins a sa propre histoire dans ma petite vie. 

Dans ma valise, je prendrai :
: pour Freud (et ses cas !)  
: pour Hugo Pratt

On attend les autres : , la ,   , , ,  , , ,  , , , , , , , ,  .
 

 

vendredi 4 novembre 2011

Le religieux soluble dans le prozac ?

De mal en pis.
Et encore hier j'avais du taf. Je n'ai pas vu passer la journée. Ce matin donc, je me penche sur les informations, sur les blogs, sur l'actualité.

Du religieux, ...
Ils m'en ont mis partout. Du sacrifice du mouton à la représentation du visage du Christ, il y a même un qui s'insurge (à raison ?!) du sort des coptes en Egypte.

Redite,
A vous tous, les croyants, enfoncés dans vos certitudes, avachis sur vos présupposés, agglutinés dans votre rengaine, je voudrais vous dire que je vais reprendre un prozac.

jeudi 3 novembre 2011

Et si ...

Ben et si,

Si tout s'arrêtait.
Par exemple, en plein hiver, un black-out, plus d'électricité, rien.
J'en connais qui ont connu ça plus de 48 heures, un hiver sous la neige.
Même plus une ampoule.

Et encore à l'époque, l'internet n'était pas arrivé à l'orée de la forêt.
Et maintenant si cela arrivait. Plus rien, plus d'internet. Etre connecté 2.0, le facebook, les mails de connerie du copain en retraite, et si demain on revenait en arrière.

J'ai été choisi avec tous mes camarades par pour répondre à cette question : "et si Internet s'arrêtait demain ? "
, , , , , , , , , , , , , , , , et

Et bien alors, rien, je ne peux même pas l'imaginer.

Nos amis le sont-ils vraiment ?

Vas-y Jean-Luc !Lache-toi, mon Mélenchon !
En bon populiste, tu te vois révolutionnaire, alors que ta révolution est bien fatiguée.

Tu fricotes avec Brice. Ce n'est pas grâve, on a tous des dans les . Mais toi au contraire, tu cries sur le "". Bois un coup avec si cela te plait.

Tu tapes François Hollande et tes anciens camarades socialistes, coupables de vouloir gouverner en fonction du contexte. C'est sûr qu'avec ta petite révolution de palais, le contexte serait sans doute plus marrant. Ils en pensent quoi de tes pitreries tes nouveaux copains communistes. Ils avaient un candidat de gauche, les voilà avec un guevariste qui fait une OPA sur le NPA. De quoi avoir le tournis.

Allez, je reste sympa. Un petit lien vers le ...

photo : (et oui !)

mercredi 2 novembre 2011

ça m'emmerde

Bande de casse-bonbons.
On pourrait parler deux minutes de la baffe grecque que l'ensemble des dirigeants européens viennent de recevoir. Et maintenant les chinois commencent à chipoter pour venir aider le vieux continent. Qui va acheter leurs babioles en plastique qui marchent une fois sur deux. J'aurai pu écrire "leur merde à deux balles" mais je passerai presque pour un .

Bande de couillons.
Je ne savais pas les pseudo-terroristes capable de faire un cocktail Molotov. Tout ça pour une charia, tout ça un Mahommet. Ils sont tombés dans le panneau. Du buzz, de la bonne publicité ! Nous voilà submergé d'articles de presse, de de soutien. Les m'étouffent. D'un côté comme de l'autre. Gardez votre dieu chez vous !

Bande de nazes.
Ce weekend, on avait tellement mieux . Tiens j'ai rien écrit, trop occupé, pas envie. Je ne vous ai pas manqué, tant mieux, à moi non plus.  

Bon en attendant, un premier ministre se fait convoquer ce soir par un groupe de dirigeants européens qui veulent des . Et ça ne choque personne.

Demain ça ira mieux, ou pas ?