Pages

lundi 28 février 2011

Remplaçons Nicolas par Nicolas


J'apprends dans mon journal après l'intervention télévisée de notre président Nicolas, que malgré tout ses partisans sont de moins en moins nombreux à souhaiter qu'il se représente en 2012. Croyez bien que je suis fort marri de tout cela. Le président-candidat a encore au moins un blogueur qui le défend. Mais à vouloir toiser les gauchos qui se marrent, enfonce encore un peu plus le débat. 
source :

MAM est parti. Hortefeux aussi. Bien et alors, vous les trouvez très en forme nos ministres restants dans le gouvernement. Je commence à croire qu'un remaniement tous les trimestres commencent à peser lourd sur le bulletin de chacun. Tiens je me souviens que l'on devait évaluer des membres du gouvernement selon des «critères chiffrés de performance», avec un «bulletin de note trimestriel». Avec des ministres, cela devient impossible. Encore une promesse oubliée.

Du coup arrêtons d'en parler comme dirait .
Puisque je pense qu'il nous faut un adversaire de qualité lors des prochaines élections, j'ai cherché à savoir qui pourrait remplacer Nicolas. François F. est au abonné absent. Alain J. va voyager dans tout plein de pays chauds pour oublier le canada. Valérie P. est trop occupé à . François B. est inaudible. Jean-Louis B. a perdu ses copains. Jean-François C. ne pense qu'à 2017

Je propose donc à de se présenter à la présidentielle sous les couleurs du parti présidentiel. Il fera un petit effort pour repeindre son blog en bleu ciel à la place de ce blanc si terne. Pour le fond et les propositions, on peut toujours s'arranger. 

Et puis de toute façon comme c'est DSK qui va gagner, on ne risque rien.

dimanche 27 février 2011

Un gouvernement de guerre ?

Il a parlé dans le poste vers 20 heures.
J'avais la tête dans la cuisine. Je n'ai pas tout suivi. 
blabla, arabes prennent leur destin en main, blabla ..., union pour la méditerranée, flux migratoires... Juppé, Longuet, Guéant, ...
Bref du parlé, du phrasé.
Tiens un petit clin d'oeil, ça lui reprend les tics. A moins qu'il pense à ses ex-futurs électeurs à qui il voudrait tant faire croire qu'il fait ce qu'il faut.
Du genre t'as vu que j'ai vu que t'avais vu.
Et puis il y a cette phrase (reprise sur ) : 
Ainsi, les fonctions régaliennes de l'Etat se trouveront-elles préparées à affronter les événements à venir dont nul ne peut prévoir le déroulement.
Donc si je résume, on remplace le ministre de l'intérieur, le ministre de la défense et le ministre des affaires extérieures. Et on peut affronter les événements pour le coup "extérieurs". 
La vache, on craint la guerre. Faudra que je pense à retrouver ma vareuse.

Décidément Nicolas Sarkozy a perdu la main.
En attendant que restera-t-il du dans deux ou trois jours après le conseil des ministres ?

Au fait il faisait quoi François Fillon ce dimanche ?

Y a quoi à la télé ce soir ?

Je ne sais pas.
J'ai mal à la tête.

D'après les dernières infos, je devrais remettre une vieille paire de lunettes. Un gouvernement d'action made in 1993 ou 1995. De vieilles connaissances.

Je serai de droite et républicain, je commencerai à me poser des questions sur l'intérêt de tout ça. Un remaniement pour virer Alliot-Marie après 3 semaines de "malentendus". En profiter pour faire une vieille connaissance centriste (Longuet), qu'était pas content depuis le dernier remaniement. Et Juppé qui a la niack, et Fillon en cador. 
Décidément Nicolas Sarkozy creuse son sillon pour mieux se planter. Mais , je ne suis pas sûr de devoir de .

Faisons de la politique, bon sang. 
On est d'accord pour débattre sur la redistribution des richesses, sur la pauvreté, sur le chomage ou la délinquance. Les moyens et les actions feront les clivages qui vont nous permettre de créer un véritable débat de société en vue de la présidentielle de 2012.
La politique actuelle est d'une telle pauvreté, j'entends par là dans la façon dont on peut se projeter un avenir commun. Ce gouvernement ne cherche qu'à rassembler sa famille autour de quelques thèmes (la fiscalité ou l'immigration). En cela il réduit le discours politique de la gauche à quelques postures défensives sur des thèmes comme le service public ou l'assistanat.

Ce soir, TF1 va fermer son journal plus tôt que d'habitude, on parie ?

samedi 26 février 2011

analytics : ta deuxième ligne

Je me suis un peu énervé


Cela faisait un bout de temps que je n'avais pas été voir les mots clefs que choisissent les internautes qui débarquent dans le blog d'à coté. En clair tu tapes un truc sur google et tu débarques ici presque au hasard.



  1. escalier mécanique aulnay : un classique des blogs locaux
  2. jour de marché aulnay sous bois : revoir n°1
  3. blog de ma femme : ça m'a valu une soufflante
  4. gauchiste de merde : pareil
  5. "vive la concurrence qui fait baisser les prix" : ce n'est pas capital ici.
  6. bensaber mohammed portable : connait pas
  7. blandine le callet : pareil
  8. chienne de vie mort : en lien avec blandine ci-dessus ?
  9. comment jouer au cure et a l'eleve de catéchisme : pédophile !
  10. cv serge mery : peintre en batiment
  11. debbouze collabeur : les cons sont partout
  12. est que franprix est rentable : je ne suis pas actionnaire
  13. fiche de paie de david burlot : Grrrrr
  14. florence woerth dit sa vérité : sur ma fiche de paye ?
  15. françois hollande : quel régime amaigrissant : ça m'amuse beaucoup 
  16. gerard segura trotsky : connait pas #lol
  17. grand banditisme andré segura belgique : ouf j'avais lu andie
  18. grand panneaux publicitaire hazebrouck : ça ne va pas lui plaire à Nonneville
  19. j'espère bien te croiser soir : moi aussi love
  20. la nuite des titans : j'avais lu cuite
  21. le cerveau maigre : normal la liste se finit
  22. mariage mohammed bensaber : vive les mariés
  23. ouest france 30 journalistes : un peu juste quelques fois
  24. quelle trace a laissé christian jacob : ne me tentez pas
  25. staline cible des anekdoty : à gratter
  26. video grosse obése de la reunion du 974 : et oui grosse et obèse

Tout ça sur le dernier mois. Et j'en ai laissé plein de coté.

Gérard aime Jean-Luc mais le sait-il vraiment ?


J'ai trouvé sur le blog d' la trace d'une interview de Gérard Filoche, grande figure de la gauche socialiste. Et Gégé ne semble pas vouloir se satisfaire de la probable candidature de Dominique Strauss-Kahn aux primaires socialistes.

Et si de Martine Aubry et Strauss-Kahn, c’est ce dernier qui se présente à la primaire, que fera la gauche du PS?
GF : Je ne peux pas anticiper sur une candidature. Notre problématique est: comment éviter ça ? Certains disent qu’ils ne soutiendront pas Dominique Strauss-Kahn. On se réunira et ça va barder!
Je préviens mes petits camarades socialistes qu'avec des propos pareils, j'ai décidé de me mettre à la musculation. A défaut d'utiliser mon cortex, j'aurai au moins le plaisir de leur montrer la sortie.

vendredi 25 février 2011

Un remaniement pour rien

A la télé ils disent que le gouvernement va être remanié dans le week-end. La belle affaire une nouvelle fois.
Je croyais que l'on avait déjà une équipe de professionnels. Roselyne, Brice, Michèle, ou Alain. Et puis les voilà déjà tous fourbus, tous fatigués.
Bien sûr, MAM est hors jeux.
Mais les autres sont totalement effacés par le mode de gestion de la présidence. En changer un ou deux même tous ne rendra pas les français plus confiants dans les gouvernants.
Alors Alain Juppé au Quay d'Orsay on s'en fout un peu. Cela arrive trop tard.


jeudi 24 février 2011

la fiche de paie de david burlot

J'annonce au petit con qui cherche à savoir combien je suis payé, qu'il aille se faire voir.
Mon petit gars, je travaille.
A gauche à droite. Dans Paris ou en banlieue.
Tout est déclaré. Pas une seule heure sup à la mode de sarkozy.
Par contre tout plein d'heures en dehors de chez soi pour des malades qu'on espère un peu reconnaissant.

Si t'as un problème, pose-moi directement la question.

Faire la campagne pour Nicolas

Le staff au complet

Une fois que c'est dit. Il y a en quelques-uns qui vont se frotter les yeux.
Mais non je déconne, je parle de , number One of the wikio institut. 

Depuis qu'il a arrêté de prendre des substances les antibiotiques ont quelque peu dérangé sa flore intestinale. Alors qu'il s'ennuyait, il s'est mis en tête d'être candidat aux présidentielles. Une palanquée de blogueurs (, , , , , , , , ) s'est mise au diapason, espérant des maroquins par la suite. Méfiance, les gars. Le futur ex-candidat a déjà , soit le meilleur d'entre nous. Ca va nous couter un bras pour ses weekends bretons mais comme .

Bon sinon, je suis membre du Comité d’Organisation de l’Utilisation de l’Internet Libre de Epanoui. Je voulais soumettre à mon chef d'escadrille quelques propositions mais décidément je manque d'expérience. Autant se tourner vers l'existant. Deux impératifs pour une campagne sur le net :  la communication vers les militants et celle vers les Mass-Médias
  1. Pour les militants, c'est facile. Ne pas copier l'UMP et les . Un de rencontre devrait suffire. (Il y a un institut de beauté proche du local de campagne ?)
  2. Pour les médias, tout pomper sur l'UMP. Faire des campagnes chocs, à base de propos mensongers, ou caricaturaux. Trouver , et en faire des tonnes. Inviter Zemmour par exemple au prochain KdB.
Trop de travail, je retourne me coucher.

lundi 21 février 2011

L'after de DSK


Pour cause de  mais , je n'ai pas du tout suivi le G20 pour son raout parisien. Pour être honnête, je ne CONNAIS rien à la finance. Je comprends juste que quelques-uns ont un portefeuille qui se remplit crise au pas.

Donc c'est en lisant la presse mais que je me suis rendu compte que la finance à Paris pour le G20 est surtout une de politique française.

Et bon sang, Dominique Strauss-Kahn semble leur avoir mis la patée médiatiquement. A gauche comme à droite ils ont maintenant une telle pression que les petites phrases assassines sont tirées à la mitraillettes. J'en ai lu quelques-unes. Mais celle qui m'a poussée à écrire cette note est celle de :
Il a par ailleurs trouvé "profondément choquant" que le patron du FMI s'exprime en anglais lors d'une conférence de presse organisée samedi à la fin d'un G20-Finances à Paris.

Ça fleure bon le populisme. Ah la France éternelle, la grande nation. Il parait que l'anglais de DSK est excellent. Tant mieux. Quand à ses opposants comme Raffarin, DSK peut les snober en anglais ou non.

samedi 19 février 2011

Geek à l'eau de mer


le weekend s'avance tranquillou.
Il a fait un temps inouï.
Tellement beau à aller à la pêche.
Ça tombe bien il y a une grande marée.

Un petit tour de bateau.
Nous voilà à la petite comtesse.
Un gros rocher.
Une mer d'huile.

Des cailloux et des ormeaux partout.
Enfin j'espère.
Et puis plouf
Le geek a perdu son téléphone.

Le con il croyait pouvoir twitter sa pêche miraculeuse.
Du coup ce soir,
Une fois de plus pas besoin de sèche-cheveux.
Mais le mollusque a mérité sa renommée.

vendredi 18 février 2011

Mac Do, Spots of Loudéac


Forcément je vais bloguer local. J'ai même pris une jolie photo, hein ?
Je suis à Loudéac (22), mère patrie de madame et du . Je pourrais encore vous parler des tontons flingueurs du coin, mais après les bières d'hier je risque
Loudéac est au centre de la Bretagne, c'est écrit sur le panneau. Forcément dès que tu es au centre, tu es nulle part. J'ai déjà raconté le mal-être du blogueur local. Aujourd'hui c'est toujours le cas. Zéro ADSL près de la forêt de Loudéac, très très bas débit assuré. Du coup nos bécanes les plus modernes sans modem ne servent à RIEN.
La gentille dame de l'office du tourisme de Loudéac (sic) connaît bien le problème. Le wifi de l'office est gentiment disponible mais ... on ne connaît pas les codes. Pas grave, je cherche un troquet ou siroter une menthe à l'eau tout en lisant  et . Et bien il y a le Mac-Do.
Et voilà ... je suis en train de lire les inepties des uns et des autres en écoutant un mec qui chantent qu'il préfère ses voisines à ses voisins. 2,40 euros le café et le biscuit. Pas de gamins. La zone Bretagne est encore à l'école cet après-midi. L'ambiance est jeune, décontracté. Il y en a même qui révisent.
Je m'y prendrai au jeu, mon seul problème est la batterie du portable qui baisse petit à petit.

Du coup avant de repartir dans les sous-bois pour la soirée, je voudrai saluer l'équipée sauvage d'hier soir à la comète pour le . Les salopiauds ont lâchement dézinguer DSK pendant que je m'éloignais dans le . 
Merci à

  1. ,
  2. ,
  3. ,
  4. Elsa,
  5. ,
  6. ,
  7. ,
  8. ,
  9. ,
  10. M_Le_Maire,
  11. Martin,
  12. ,
  13. ,
  14. Mipmip,
  15. ,
  16. ,
  17. ,
  18. ,
  19. .

jeudi 17 février 2011

Le papa de MAM est venu

C'était hier soir sur itélé.
L'homme est courtois et vif (comprendre pas gâteux).
Mais cela reste un vieux roublard.

Sa fille Michèle Alliot-Marie aurait dans ses explications "alambiquées" voulu protéger ses parents très âgés. Mais bien sûr. Et sur le petit pied à terre en tunisie, c'est juste pour les vacances, parce que Monsieur en a marre de descendre à l'hôtel. Qu'importe qu'il faille attendre deux ans pour voir le logement construit, on a encore de la patience à 93 ans (je retiens ça, au cas ou).

Il y a encore beaucoup à dire sur l'interview. Il a une pensée sur son gendre qui devait promener son habit de ministre pour des vacances plus provinciales au départ. Il a aussi des propos sur la politique et sa probité (entre autre sur la bonne fortune des députés, comprendre la corruption).

A vous de voir les extraits pour voir une idée.

PS : au fait qui avait-il de noter sur le papier manuscrit transmit par Sarkozy à MAM ? une note de frais ?

mercredi 16 février 2011

MAM va (re)partir

Ok je me suis trompé , mais juste de date.
Mais cette fois-ci c'est sûr, Michèle Alliot-Marie va démissionner.
Ce n'est même pas moi qui le réclame, mais . (je suis trop content de le citer).

Moi j'aurai presque préféré qu'elle reste encore un peu, pour compléter la de du gouvernement.

Le triple effet-iche

Je sais le jeu de mot est nul. J'ai aussi essayé triple effet-Dieu ou triple effet-Nationale. Même le triple effet-ide ne me  plaisait pas.
Au moins avec le fétiche on reste dans le marabout-ficelle. Tout ça pour vous dire que le est sorti depuis ce matin. Pour les ignorants, François Siebecke est candidat sur le canton Nord d'Aulnay-sous-Bois, sous l'étiquette Les Verts - Europe Ecologie. Son (ou ses) directeurs de campagne ont voulu lancer (piteusement traité comme buzzinet par un observateur avisé de la blogosphère aulnaysienne, NDLR : l'auteur de ce blog lui-même).
Le triple effet se résume ... à :
  1. un duo choc (bienvenue à Mariella)
  2. un programme aux petits oignons (sic)
  3. un bulletin de vote, trois messages (re-sic)
Bref un CV, un programme toujours intéressante (on rase gratis mais à quel prix ???), et un OUI pour deux NON.
  1. OUI à une politique active : expression si facile. Tous les candidats veulent une politique active.
  2. NON à la politique du gouvernement UMP. Ouais super. Toujours plaisant à écrire, mais après ?
  3. NON à la politique dure du maire Ségura, éloigné des valeurs humanistes de la Gauche pour privilégier le court terme et le clientélisme. François Siebecke, donnez des faits. Trop facile (relire le point 1 sur la politique active)

Tiens j'ai été plus long que prévu, le triple effet a surtout eu sur moi un long bâillement.

mardi 15 février 2011

Patriiick tais-toiiii

Il parait que Patrick Bruel a un faible pour Dominique Strauss-Kahn. C'est à lire dans le Parisien (vous trouverez le lien tout seul, pas le temps).
Patrick a soutenu Nicolas Sarkozy en 2007. A-t-il changé d'avis sur le monde et la France ? Voit-il dans la candidature de DSK, une volonté de refondation du modèle social "à la française" ? A vrai dire je m'en fous. Bruel soutenant DSK, c'est un peu comme si pour visiter s. On s'en fout. Mais .

lundi 14 février 2011

tag, buzzinet et ... : triple effet ?


Tiens je viens de croiser le chemin de mes amis écologistes d'Aulnay sous Bois. . Ils ont toujours un peu de mal pour trouver leur trajectoire.

Alors pour faire parler d'eux ils ont inventé un buzzinet. Il faut les aider un peu parce que cela a l'air d'être mal parti. Ils auraient pu tagger la gare d'Aulnay mais l'idée a été prise à Épinay-sur-Seine, par Serge Méry, candidat au cantonale apparenté PS. Celui-ci a l'air content de lui. Hé Serge, si tu plains de ton sort et des moyens d'expression mis à disposition, tu n'avais qu'à tagger en plein jour. Là ça aurait eu un peu de gueule de le faire à au vu et au su de tout le monde. Tandis qu'à une heure du mat, se faire pincer par la vidéosurveillance avec ton fils, c'est vraiment petit joueur. Serge Mery est hors jeu, qu'on le vire !

Depuis leur départ de la majorité municipale, les verts d'Aulnay Sous Bois ont quelques difficultés pour exister dans le débat. Cela doit être difficile en effet de participer à l'exécutif au sein du conseil régional, et puis de vouloir créer les moyens d'un débat public différent dans l'assemblée municipale. D'autant plus que l'on a vu qu'au sein du département, les relations entre les socialistes et leur partenaire écologiste sont plutôt saines et apaisées. 

Alors pour faire parler ils ont inventé le du nom de leur candidat à la cantonale. Résultat du buzz mercredi matin à 8 heures. On en reparlera.


dimanche 13 février 2011

la fièvre du dimanche matin

Couché trop tard à regarder la téloche recyclant des vieilles rengaines. Debout depuis cinq heures à se dire que le weekend pourrait être reposant. J'attends tranquillement l'heure d'ouverture des commerces du bout de la rue. En général c'est plutôt calme le dimanche.

Le programme est tracé : Ouverture des volets, il fait gris. Ouverture de la porte pour le chien qui attend son patron. Tiens ce matin le chien ne veut pas se lever. La tête dans son oreiller, j'ai bien vu les oreilles bouger. Il a mal dormi le chien ? faudra penser à le coucher plus tôt comme son patron. Bon on verra ça au retour. La porte de la remise est encore ouverte, faudra quand même penser à la raboter. Un coup d'œil dedans, le vélo made in Talbot, couche rouille version ©Bourdais1975 est toujours là. 
J'atteins la rue dans le brouillard. La petite auto est au boulot. Faut assurer 24/24 ici . Tiens au bout de la rue, une voiture de police passe. Ils sont matinaux. Le bar est ouvert, on salue les nouveaux patrons bien sympathiques, jeunes qui ne se la racontent pas. Le JDD, le fémina, hier c'était le figaro. Ils vont se faire une mauvaise idée les tauliers. La boulangerie, le pain et toujours le sourire. Un petit mot ou deux. Tiens je n'ai pas vu l'épicier. Il fume trop, toujours devant sa boutique. Quel travail de titan, du petit matin à très tard la nuit, sa porte est ouverte.
En fait je ne l'ai pas vu mais j'ai bien vu le bout de tissu ou le bout de ficelle sur la chaussée. Et bien mon cochon, c'est des fois un peu agité du bocal dans le coin. Déjà vers la fin de l'année 2002, j'avais croisé une Brigitte célèbre des années 70 vers Nonneville au petit matin un dimanche déjà. 
Tout perturbé de ma découverte, je rentre à la maison. Je me vois déjà répondre aux questions des enfants. La révolution tunisienne puis égyptienne c'était déjà coton à raconter. Mais sur les activités des adultes (plus ou moins jeunes) du samedi soir, je n'ai encore trouvé le code source.
Bien sûr en arrivant à la maison, j'ai aussi trouvé un modèle modernoeux d'Estafette plantée sur mon bout de trottoir. Le pneu éventré mais surtout je croyais ma rue en sens unique. Là encore l'estafette et moi-même on peine à sortir du brouillard. Pas besoin de vidéosurveillance pour se faire un film.

Quand je penses que d'autres sont en train de repasser leur linge ce dimanche matin (no tweet l'ami), moi je me recouche.

samedi 12 février 2011

Protégez-moi de mes amis


Forcément quand on l'ouvre, quand on écrit, on prend toujours le risque de prendre . Méritée ou non. Ce n'est pas à moi de juger.
Je ne suis pas l'opposant numéro un de l'UMP dans la blogosphère aulnaysienne. Enfin je n'ai pas cette prétention. Et si Gérard Gaudron est la cible de mes piques, il a le cuir bien épais pour être passé sous des essaims de frelons bien plus dangereux que mes piques d'abeille. 

Je rappelerai juste à Aulnay Radical que les constructions d'immeuble rue du 14 juillet sont le résultat du PRU voté par l'ancienne majorité UMP. Bel exemple de sauvegarde du patrimoine architectural dont maintenant ils voudraient faire croire qu'au sein d'une association "les Amis d'Aulnay" ils cherchent à protéger à tout prix. On voudrait nous faire croire qu'ils agissent dans un soucis de transparence en  affichant leur bureau. Ils cherchent juste à capitaliser sur des peurs et des mensonges. Le lien entre la droite aulnaysienne et cette association n'est pas honteuse mais elle a le mérite d'éclairer les électeurs sur la façon dont se déroule le débat public. 

J'aimerai passer pour un idéologue. Malheureusement je n'en ai ni la qualité, ni l'intérêt. En pleine période électorale je vois plutôt l'UMP vouloir opposer encore une fois les quartiers entre eux. A nous les pavillons, aux autres les grands ensembles. Au moins voici un projet clair à expliquer aux électeurs du canton Nord.

Je regrette dans cette polémique très locale (et ma foi intéressant peu nos lecteurs) d'avoir entraîné avec moi Stéphane qui ne passait par là que furtivement. 

Pour ma part j'ai juste découvert que je faisais des maths en bloguant, ?

NB :  il faudra qu'on m'explique à la lecture de l'article sur Aulnay Radical s'ils sont encore membre de l'UMP.

Ne lisez pas les blogs


et surtout pas pour faire la révolution. 

Ce n'est pas en restant assis derrière son écran que l'on gagne des batailles. Quand bien même les quelques batailles médiatiques gagnées ne sont que des victoires d'orgueil qui ne changent pas beaucoup la donne. Par exemple ... Jean Sarkozy nommé par son père à la tête d'un organisme était un acte de népotisme mais n'allait pas pour autant changer la vie de l'immense majorité des français.

Allez croire que les révolutions en Tunisie ou en Egypte sont des révolutions du net est une injure faite à ceux qui sont morts. Elle a une belle gueule le visage du blogueur massacré à coups de matraques ( Facebook, twitter ou les blogs ont déchiré le voile de la censure en permettant de diffuser les info dans des sociétés cadenassées. Mais seule la pression de la rue a fait chuter les régimes dictatoriaux.

En France, quand j'entends je lis que les blogs ont une influence, je m'en moque. La seule influence d'un blog est celle qu'y s'exerce sur son auteur. Que va chercher un lecteur de blog, une information, un point de vue ? Difficile à dire puisque entre le nombre de visite, entre le nombre d'articles et le nombre de commentaires, on se rend compte que le lecteur est souvent plus statique, peu disert ou véritablement muet.

J'ai dans ma liste de suivi un blogueur peu connu et certainement pas reconnu par ses pairs. Il vient encore de faire la démonstration qu'il ne faut pas lâcher le terrain, ni la toile. Vous n'aurez pas son nom. Seuls quelques-uns de la blogophère peuvent comprendre de qui je parle. 
Il a déjà eu la démonstration de sa médisance. Mais il semble encore vouloir malgré des problèmes bobyniens poursuivre ses amalgames dans un combat qu'il croit politique. Pense-t-il être influent en mélangeant des propos indépendants d'un site, la guerre d'Algérie, l'incitation à la haine raciale ? A part un ou deux tordus, il s'agite tout seul, le seul problème est la trace qu'il laisse. Cela n'est pas de l'influence, c'est une atmosphère. Elle est délétère. Il m'emmerde, j'ai déjà eu à m'en expliquer, et devoir encore y revenir me rend grognon.

Le jour ou je me dis qu'il n'y a rien à dire, je n'ai qu'à penser à mon troll pour avoir envie de l'embrasser.

vendredi 11 février 2011

les amis d'Aulnay sont les amis de mes amis


Je ne suis pas Les amis d'Aulnay avec la succursale de l'UMP, le Parti Radical d'Aulnay. La présentation du site est un véritable plagia de celui du Parti Radical. Jacques Chaussat devrait leur signaler que la peut fournir d'autre base d'accueil pour un blog.


L'association "les amis d'Aulnay" a pour but d'"améliorer notre cadre de vie, ... , les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens sont écoutés et ont la parole." Heureusement le contraire eut été étonnant.

Avec aussi proche de celui du Parti Radical, je leur conseille de fusionner. Je suis bête c'est déjà fait.

Aulnay ton blog


Aulnay Sous Bois, belle ville, grande ville.
Elle est métissée, éclectique, électrique aussi. 

Il s'y passe toujours quelque chose, du bien, du beaucoup moins bien et ... du mal, malheureusement.
Comme j'ai le nez dans le guidon, en pédalant , je ne prends pas suffisamment de temps pour voir le monde changer ces jours-ci.

Aulnay sous Bois, ville moderne, ville branchée.
Je ne sais pas comment cela se passe ailleurs, dans d'autres villes. Mais j'ai compté 20 blogs actifs sur le dernier mois. Cela en fait de l'information, de l'influence. 20 blogs qui sont lu au moins par moi, et toi mon lecteur. De l'influence des blogs... ça me fait rire. Chacun dans notre coin, on raconte nos envies, nos amours et nos emmerdes.Vous aurez la liste des blogs en fin d'article. Ami blogueur s'il manque le tien, fait moi signe !


Voici la liste des blogs présents sur la ville et qui donne encore des signes de vie :


jeudi 10 février 2011

La barrière ou le raccourci






Allez savoir ou se cache l'inspiration. J'étais à sec depuis deux jours, la faute à un planning de ouf comme on dit maintenant.
Et puis il y a ce petit raccourci dans une gare que je prends souvent. Une vitre brisée et on décide un jour de voir on cela nous emmène.
On découvre alors que de l'autre côté c'est le même chemin. Un peu plus court, mais on arrive au même endroit.
Comme c'était trop simple, quelqu'un a mis une barrière sur la passerelle, un peu comme mon grand-père avec ses vaches. Jamais foutu de rentrer à l'étable sans essayer d'aller voir ailleurs.
Et bien là c'est pareil. Il existe deux chemins qui mènent au même endroit mais plus de raccourci. Et on y a mis les moyens, grosses chaînes et énormes cadenas.
Ce soir Nicolas Sarkozy va encore parler à la télé. Lui aussi aimerait bien nous enfermer dans une trajectoire, mais je ne suis pas sûr que les français ne voudront pas prendre de raccourcis.
Mais c'est décidé je saute la barrière.

Blog itinérant

mardi 8 février 2011

Dans la série, je n'irai pas ...


Je n'irai pas à la télé jeudi.
Il paraît que Nicolas Sarkozy s'invite à la télé jeudi. C'est marqué dans son agenda, mais pas dans le mien.
J'ai mieux à faire que de regarder cette vieille série. 
Les mêmes acteurs, la même mise en scène, que du déjà-vu !

L'exercice est écrit d'avance. Les français seront plus vrais que nature, des gros, des maigres, des grognons, des enthousiastes. Pas besoin de professionnels de l'interview pour décrypter les propos, les approximations du président. Du naturel, du peuple puisque forcément il a raison le peuple, et puis il aura le dernier mot.

Tous assis dans le café du commerce à refaire le monde, le G20, le G8, la finance. Et puis les méchants banquiers, les juges incapables, la faute à pas de chance, ou le "je n'ai pas été élu pour ça", la France qui se lève tôt.

Autant regarder France4 et la rediffusion de FBI portés disparus, comme les promesses du candidat Nicolas Sarkozy.

lundi 7 février 2011

la sociologie du parking IKEA





Allez savoir pourquoi !
On se dirigeait tranquillement vers le parc quand Madame s'est décidé m'a convaincu de faire un crochet vers le paradis perdu du consommateur du dimanche : Paris nord 2. Un dimanche en début d'après-midi, c'était une folie. Ainsi donc le temple de la consommation fonctionne à merveille le dimanche. , tous au tapin, l'employé s'emploie, le promeneur règle. 
Nous voici donc sur le parking. 2éme étage. Personne. Mais réellement personne. je décide de prendre un peu l'air, de promener le chien sans la laisse sur le tapis de goudron. Bon celui-ci est resté à mes pieds. Rien à faire de l'enrobé, on lui avait promis le parc et ses lapins. Il ne savait pas encore que le .
Installé le nez en l'air, les yeux plongés dans l'horizon du parking, l'estomac encore alourdi du repas du midi, j'aurai eu tendance à rêvasser. Sauf que la vie était là devant moi.
Le dimanche après-midi, on retrouve les gens pressés. Juste une fois, regarder par dessus la balustrade, et voir les voitures partout. Le ballet de celles-ci allant et venant, klaxonnant sans cesse, s'invectivant pour un rien. 
La classe ouvrière qui se demande comment charger dans la petite auto, l'armoire qui ira bientôt dans la chambre des parents. La classe moyenne qui faute de mieux, se promène pour acheter des accessoires qui égaillera le pavillon. La classe supérieure, qui gare son 4x4 en vrac, tout inquiet d'avoir traversé le périphérique pour aller vers IKEA, depuis que celui-ci est promu par le Figaro Madame.
Sur le parking de IKEA, tu regardes le monde passer, pas plus inquiet que cela. 
Et puis j'ai levé la tête. Et j'ai vu que j'étais vu. Enfin presque. 
Pendant que je regardais les autres en les snobant quelque peu, croyant sans doute avoir le droit de les juger, j'étais épié... toutes les minutes, j'ai chronométré. Dans une bulle sans cristal, ou l'on nous dit que se trouve l'avenir, une caméra faisait son tour de l'horizon.
Alors que je me cachais dans ma petite auto, je me rendis compte que ma seule différence avec elle fut de taille, l'impression de  la vacuité de tout cela.


dimanche 6 février 2011

Madame IRMAM voit l'avenir


J'ai un don.

J'en suis sûr. A force de me le répéter, j'en suis convaincu. Je vois l'avenir.
Je ne peux vous en dire plus, il faudra payer.

C'est arrivé dans ma jeunesse, en lisant France Dimanche et Madame Irma. Je veux bien croire que je me suis un peu trompé en annoncant . J'avais peut-être abusé du "". Mais je vous assure que ce n'était pas .


samedi 5 février 2011

le saut de puce de MAM

Moi je dis ça comme ça. En passant et
Mais apparemment je suis pas le seul à penser que ... .


le breton noir



L'autre jour, je m'étais promis de revenir sur . 

Il me ferait presque rire les nationalistes bretons, si je ne les connaissais pas, bien sur pas personnellement, quoique. Ces gens sont des fascistes, et leur vitrine Breizh Atao est une dégoulinade de propos extrêmes, orduriers et extrémistes à souhait.
Leur combat est de défendre le breton. Lequel ? Celui d'avant la république française, coupable de tous les mots. Bande d'ignorant, la république a plus apportée à la Bretagne et à ses habitants qu'un seul millénaire de culture au biniou. Elle était belle la Bretagne des paysans, de la chouannerie, analphabètes, pétri de religion et sous les ordres d'une aristocratie.
La puissance de la 3éme République au début XXéme siècle était celle de l'instruction. C'est à ce moment que  L'école va devenir obligatoire, publique et laïque, ... et en langue française. La langue bretonne est alors vaincue comme toutes les langues et les patois de France et de Navarre.
Je me souviens qu'un papy me racontait sa jeunesse faite de débrouille, de lapin au collet et de grande pauvreté en plein centre de la Bretagne. Il me racontait les coups des instituteurs si l'enfant de langue bretonnante  osait parler sa langue en classe comme dans la cour d'école. Mais il ne parlait pas de cette époque avec tendresse. Il avait connu la misère et avait parcouru un siècle de progrès et de guerre.

J'ai aimé lire le dernier billet de  bien loin des propos polémiques sur le sonneur Yannick Martin, qu'il fut noir ou non.

Quant à la culture, l'équipée de la sauvegarde de la galette saucisse a été plus efficace pour la culture bretonne que le mépris de clampins nationalistes.


photo :

vendredi 4 février 2011

Hervé Morin s'ennuie

Hervé Morin (@Herve_Morin)
04/02/11 12:25 :
"A la Villette, au centre de distribution alimentaire des restos du coeur. Je découvre l'importance de l'engagement des bénévoles"
.

Moi aussi je m'ennuie au travail. Le programme est mal bouclé et j'aurai pu être ailleurs plus utile.
C'est un peu comme Hervé Morin, ancien ministre de la défense, président du nouveau centre.
Celui-ci découvre la vie en dehors des travées ministérielles. La vie avec ses pauvres. C'est que l'ancien ministre veut de présenter à la présidentielle. Il doit de construire une image. Il découvre en ce moment les restos du cœur et ses bénévoles.
Tant mieux, bientôt il pourra traverser le périphérique. Il découvrira la banlieue, le chômage, la violence, la délinquance.
Hervé Morin s'ennuie, et nous on le cherche.
En attendant peut-être que le poste de Michele Alliot-Marie pourrai l'intéresser si toute de fois celui-ci se libérerai dans la journée.

Blog itinérant

jeudi 3 février 2011

MAM va partir

C'est déjà décidé. Michèle Alliot-Marie va démissionner.
J'ai eu l'occasion de la voir donner des explications plus tordues que le trajet d'un avion au départ de Tunisie.
Elle était invitée hier au grand journal de canal plus et aux 20 heures de France 2.
Ses explications et ses arguments étaient démontés en temps réel sur twitter rien que sur la date de ses vacances.

Déjà hier après midi lors des questions d'actualité au gouvernement on a entendu peu de soutien dans la majorité UMP après la question d'Yves Cochet, député vert.
Et depuis le premier ministre François Fillon semble au abonné absent, laissant seule MAM de débattre dans ses approximations.
MAM est déjà partie. C'est pour aujourd'hui ou demain. J'en prends le pari.


NB : cela étant je peux toujours publier aussi un article disant que devant l'adversité Nicolas Sarkozy préfèrera rester droit dans les bottes de MAM.


Blog itinérant

mercredi 2 février 2011

Ce soir je n'irai pas à Matignon

Comme je ne fais pas parti de France(point)9, je n'ai pas reçu d'invitation.

Mais si France.9.
Mais FRANCE.9, je vous dis.

Le micro-parti de François Fillon.
Le micro parti est un minuscule parti qui fait parti d'un autre parti. Par exemple France.9, ou le parti radical valoisien font parti de l'UMP. C'est compliqué. C'est voulu. Un peu d'embrouille, un peu de mélange des cartes. T'es dedans mais t'as l'air d'être dehors. Et puis ça peut rapporter un peu de sous pour la communication du ministre, du député, du sénateur. (rayez la mention inutile). A voir le logo de France.9, il faudrait leur verser une obole plus conséquente.
Donc ce soir je ne dîne pas à Matignon, ni au quay d'Orsay d'ailleurs. François Fillon reçoit à dîner dans ses appartements (et à nous autres contribuables) les membres de son micro-parti. ().
Le vice président et humoriste Michel Bouvard explique naturellement que "Matignon est chauffé et l'électricité est allumé qu'on y soit ou pas." et que "Il n'y a pas un dîner de gala après, juste un verre de blanc ou de mousseux qui est peut être, si ça se trouve, réglé par l'association." Le vice-président n'a  même pas l'air de savoir qui paye le pot d'honneur ...

Puisqu'il est possible de sous-louer l'hôtel Matignon, je propose donc de faire la prochaine réunion de la blogosphère aulnaysienne à l'hôtel Matignon. Hé les gars zé les filles il faut que l'on se dépêche avant que prévu le 17 février. J'ai vérifié. A cette heure (16h17) le premier ministre n'a rien prévu à son agenda à partir de maintenant :
Je propose Heineken et Cacolac. Mais on peut encore changer pour du , j'ai .

Sinon j'ai aussi pensé adhérer , mais apparemment  depuis ce matin, il y a dans les couloirs du Quay d'Orsay.

De père en neuneu

Sur un blog local, un commentateur pas plus avisé que cela nous a fait la démonstration que la dynastie existe et qu'elle peut s'expliquer.
Ainsi le chanteur chante, le fils du chanteur apprend la chanson et  ...  chante à son tour.
Il en va de même pour le médecin , l'avocat, le vigneron (là je n'ai pas compris)  et ainsi de suite.

Curieusement l'exemple n'est pas celui d'un éboueur ou d'un ouvrier à l'usine peugeot d'Aulnay. On a les facilités d'esprit que l'on peut. C'est ainsi avec toutes les démonstrations. Elles ne reposent que sur un postulat de base qu'il faut démontrer ... ou non.

Tout cela pour parler de la filiation en politique. On voudrait croire que le simple fait de naître dans une famille favorisée simplifie la qualité intrinsèque du rejeton mâle ou femelle. Or quand est-il sauf ?
Autant je viens bien croire (et encore) que la filiation peut simplifier la vie du jeune étudiant à travers les réseaux de ses aînés, autant la qualité du diplôme et plus encore la qualité du travail de celui-ci peut lui permettre d'accéder à une destinée aussi digne que celui de son géniteur ( comme Arnaud Klarsfeld).

Alors quand en politique on vise un fauteuil, il faut alors se battre pour gagner les suffrages de ces citoyens (puis les conserver) et éviter les croches pieds des alliés bien avisés.

Je souhaite bien du courage aux fils ou filles de ... pour leur combat à venir. Forcément on ne peut  que voir dans la descendance que la poursuite et la défense du bilan du prédécesseur, surtout quand la couleur politique de l'un est la même que l'autre. Et dans l'état actuel de notre société, je ne crois pas que cela simplifie le débat politique. Il suffit de se souvenir du dauphin Sarkozy.

photo : (je n'ignore pas n'avoir fait aucun effort sur l'illustration)

mardi 1 février 2011

Le NPA d'Aulnay s'insurge

mais pas comme on pourrait le croire.


Le NPA nous annonce que sa campagne de promotion sur la révolution en Tunisie a été taguée par le parti socialiste aulnaysien. S'il est vrai que l'expression est libre, je dois reconnaitre avoir souri à la lecture de leur dernier article sur leur blog.

 

 

Vive la révolution, mon camarade. Mais il vaut mieux la faire ailleurs. Là vous tapez un peu à côté.