dimanche 25 décembre 2011

Morano, la crêche vivante ?

En ce petit moment de solitude de ce matin de noël, j’apprends que la ministre Nadine Morano s'est de nouveau exprimée hier en regrettant les "films de la natalité" de son enfance. Et twitter s'est encore fait l'écho de son erreur, de la natalité à la nativité. C'est à croire que les twittos s'emmerdaient quelque peu entre le foie gras, les huitres et le chapon de la belle-mère.
Le plus dangereux dans les propos de Madame Morano est toujours dans le non-dit. En effet Nadine est à l'image de beaucoup de français, tellement pessimistes dans l'avenir, qu'ils idéalisent un certain passé. La petite Nadine est née en 1963. Et si les films sur la nativité existaient sans doute, le poste de télévision n'était pas encore devenu un objet de consommation courante. On imagine avec peine la petite Nadine autour des 8-10 ans regardant les images du dans le poste en noir et blanc. 

Si Madame Morano veut se faire un vieux film en cette fin d'année 2011, je peux lui conseiller de louer une vidéo. On trouvera surement un site sur internet qui répertoriera les films sur la nativité. J'avoue avoir mieux à faire en ce matin de noël. 

La campagne électorale (et oui ?!) à venir se dessine entre les tenants de la France d'Avant et ceux de la France d'Après. On voit tout de suite ou se situe la rancœur de Nadine Morano. Décidément elle va continuer à faire les beaux , à défaut des beaux , des blogueurs en mal d'.


11 commentaires:

  1. Ton billet en Cc @nadine__mirano sur Twitter. On attend si commentaire ici.
    Osera t-elle? Suspens...
    (Sinon, ✨Joyeux!✨)

    Répondre
  2. Mon cher Bembelly,
    J'ose croire qu'un ministre de la République a autre chose a faire que passer ici en ce matin de Noël.
    Joyeux Noël itou.

    Répondre
  3. Et elle fait quoi dans la crèche ? L'âne ou le bœuf ?

    Répondre
  4. qui a dit : 2012 sera religieux u ne sera pas ?
    un. N. Sarkozy
    deux. D. de Villepin
    trois. JL. Mélenchon

    rayer la mention inutile...

    Répondre
  5. La citation est de Malraux. Elle ne signifiait certainement pas que les quidams allaient se précipiter à l'église, à la mosquée, ou à la synagogue(je sais, j'en oublie). Mais bien plutôt le lien entre la spiritualité et l'art, ce qui apparait dans ses différents livres. Et les incroyables queux devant chaque exposition artistique sont les prémisses de cette affirmation.

    Répondre
  6. Il paraît qu'on va la tondre à la libération.... en Mai 2012

    Répondre
  7. Cher anonyme (2),
    votre commentaire est inutile. Réduire Me Morano a sa chevelure est sexiste.

    Répondre
  8. Et encore, vous n'avez pas lu la suite : le lendemain, Nadine Morano s'en est pris à sa marionette des Guignols en vitupérant comme une adolescente vexée.
    Elle a aussi appelé Villepin "Dieu" avec un beau smiley :-) (ça fait trop Ministre, le smiley)
    Bref, personnellement, je crois que son compte Twitter est un fake. Ou plutôt je l'espère. Sinon, c'est effrayant.

    Répondre
  9. la citation de Malraux parle du siècle et pas de 2012, enfin il me semble.

    Répondre
  10. Hé Hé David ! ce n'est pas un problème de chevelure mais de comportement !! la connerie n'a pas de sexe !

    Répondre
  11. Laurent Comparot29 décembre 2011 12:12

    « Le vol de portables à l’arraché, ça n’existait pas avant que les portables n’existent » Nadine Morano

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !