mercredi 14 décembre 2011

Le rossignol ne fait pas le printemps de l'emploi

Au lendemain de la nouvelle visite très politique de Nicolas Sarkozy à l'usine Rossinol de Alliances, il nous faut revenir sur les cocorico du président.
En effet la re-localisation d'emploi industriel ne concerne que 20 nouveaux emplois. Ces embauchés peuvent se satisfaire d'avoir un nouveau (?) travail. Mais même si on aimerait croire que la France créait encore de l'emploi, le bilan reste très négatif.

5500  emplois détruits en un an dans l'industrie manufacturière.
750 000 emplois industriels disparus depuis 2002 dont 400 000 depuis 2007.

Triste bilan comptable que ne peut masquer la vingtaine d'emploi malgré la propagande du président Sarkozy.

Le rossinol devra trouver un nouveau chant.

Source : Libération

Blog itinérant

2 commentaires:

  1. Oui mais une vingtaine qu'on hurle et qu'on montre de long en large valent mieux que 200.000 dont personne ne parle.

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !