mercredi 9 novembre 2011

Petite leçon de centrisme

Pas facile ce blog. Cela va être coton de vouloir faire un article général à partir d'un thème local, tout en restant gentil.

Le centrisme est forcément "mou". Pas assez rigide pour rejoindre une droite, raide dans ses bottes, le centrisme navigue à vue entre un conservatisme bon teint et un humanisme pépère. Le centrisme ne fait pas peur. Mais il est incapable d'attirer une majorité d'électeurs vers son ou ses candidats. Le centrisme est faite de chapelles avec du modem, du valoisien, du nouveau centre. 
Normalement il est souvent d'accord sur tout. De l'état, mais pas trop. Du public mais pas trop. Du privé mais à l'école. De la santé mais en clinique. Du curé mais seulement le dimanche. Des étrangers mais européens. C'est pour cela que le centrisme est dit de centre-droit.

Exercice pratique : dans une tribune d'opposition municipale, cela donne :
  • L'éducation de nos enfants est une priorité. Nous devons améliorer tout ce qui peut transcender les efforts de nos éducateurs et de nos professeurs.
  • La solidarité doit être un souci constant dans nos actions en direction des handicapés, des personnes âgées et bien sûr de nos enfants. Il est de notre devoir d'aider au mieux celles et ceux qui sont en difficulté.
  • L'habitat doit être concerté avec tous les habitants et s'inscrire dans le respect des règles de l'urbanisme et de l'environnement.
  • L'emploi doit s'appuyer sur une politique dynamique de l'économie et sur un accompagnement personnalisé des demandeurs. Par ailleurs, nous devons rester mobilisés pour maintenir les entreprises à Aulnay-sous-Bois et notamment l'usine Citroën. (menacée de fermeture, NDLR
  • L'écologie doit être un souci permanent pour participer à l'amélioration de notre cadre de vie.
  • La laïcité est une exigence qui doit se faire dans le respect des croyances de chacun.  

Je vous laisse le plaisir d'aller lire la suite sur . Malgré nos relations tout à fait correctes, je n'ai pas pu m'empêcher de me faire passer encore pour le méchant. Le ou les auteurs de ces lignes a toute ma sympathie. Mais le centriste doit aussi faire et aussi des propositions. Vous imaginez ce que cela peut donner lors de la conduite d'un gouvernement ?

2 commentaires:

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !