jeudi 24 novembre 2011

Mes pédales, les blogs et Eva

Je ne sais pas pour vous. Mais la vie est une course. Elle file si vite que l'on se demande ou vont toutes ces énergies. Vous vous moquez de mes pensées. Vous avez raison. Je ferai pareil à votre place.

C'était l'objet de mes réflexions hier en rentrant sur mon vélo. Vous le connaissez déjà. J'ai mon petit vélo qui trotte dans la tête, et l'autre qui me ramène de la gare. Il arrive quelques fois que l'un va plus vite que l'autre. Et hier soir, ce sont les pédales qui ont gagné. Le temps d'une chanson, j'étais arrivé à la maison. J'en suis encore à me demander pourquoi je pédalais si vite...

C'est que tout le monde semble pris de vitesse. Et la pédale est plurielle. Ainsi depuis hier matin, Eva Joly a mis la marche arrière pour revenir sur sa position. "Bien sûr" elle votera pour François Hollande si celui-ci est au second tour de la présidentielle. Avant de publier mon billet, j'ai été voir une partie de l'interview donné par Eva Joly sur RTL. Elle s'est enfermée dans son argumentation. Elle ne voulait pas répondre à la question d'Apathie, mais continuer son discours. C'est ce qui l'a perdu. Elle finit par passer pour une sectaire. Et les "futurs" électeurs pourraient être suspicieux de ses éclats.

Elle n'a pas lâché les pédales pour le moment. Elle met juste la pédale douce pour revenir dans le jeu politique. Ce que l'on comprend, c'est qu'elle a perdu les pédales.
Et les blogs ? Ceux-ci sont aussi dépassés. La gauche débordant d'enthousiasme à la fin des primaires a déjà oubliée combien le combat avait été annoncé rude et sans pitié. Le candidat François Hollande a déjà reçu beaucoup de coups. Et curieusement alors que ceux de la droite étaient attendus, les noms d'oiseaux qui pleuvent sur lui de la part des "partenaires" de la gauche ont surpris par leurs portées. Et les blogs (dont celui-ci) servent de caisse de résonance.

Il faut donc se dire de ceux qui annonçaient le pire à la fin des primaires n'ont peut-être pas tout à fait torts. Pour autant, puisqu'il fallait crever , il vaut mieux que cela fait fait 6 mois avant l'élection.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !