vendredi 23 septembre 2011

Vive la grève renégociée !

me convoque à la barre avec quelques-uns de mes confrères "hollandais" (:, , , , , , , , ,  ,  ,   , ,    , et .

J'ai envie de lui répondre qu'il se trompe de combat. " ...pour le débat sur la réforme des retraites qui n’a jamais réellement eu lieu lieux… D’ailleurs, les socialistes n’y étaient pas fondamentalement opposés, chacun le sait." Bien Entendu nous n'avons vu et entendu que la "vraie" gauche lors des débats parlementaires. Bien entendu seule la "vraie" gauche défilait dans la rue.

propose de revoir la démocratie sociale. "En 2012 les réformes seront réalisées mais aussi fournir un cadre de négociation et un agenda social avec une claire répartition des tâches entre la loi et la démocratie sociale". Si on regarde la dernière réforme sur les retraites, avec les mouvements sociaux qui ont suivi, les syndicats n'ont rien obtenu malgré de nombreuses semaines de combat. La loi fut votée.

Quand Sarkozy convoque un à l'Elysée, il se moque des syndicats et de leurs représentativités. Ce qu'il l'intéresse, c'est de parler à ses électeurs, dire aux retraités que leurs pensions seront versés. 


Alors nous devons changer le mode de gouvernance sociale de notre démocratie. Il faut choisir la négociation avant tout. C'est elle qui permettra aux syndicats d'exister autrement dans les entreprises. Le candidat Hollande propose ses priorités : "l'emploi des jeunes, la mise en place d'un système de sécurisation des parcours professionnels national et territorial, la lutte contre la précarité, l'égalité salariale entre les hommes et les femmes, la souffrance au travail, la lutte contre toutes les discriminations et une nouvelle gouvernance des entreprises."

De toute façon, même la grève finit par être négociée.

13 commentaires:

  1. S'il fallait répondre à chaque provocation des braves gens "de la vraie gauche"...

    Répondre
  2. Ben moi je préfère ignorer le précédent commentaire et me réjouir que tu ais défendu ta position, David, malgré la provocaton volontaire (c'est une forme de pudeur, chez moi, et si je me foutais de vous, je ne vous aurais pas tendu la perche pour que vous ayez la possibilité de réagir...). Je voulais simplement provoquer du débat, ce sujet me semblait plus itnéressant que les conneries de troisième zone qu'on voit trop souvent sur les blogs politiques, voila tout. Car il ne em semble aps neutre d'affirmer qu'on préfère une forme syndicale feutrée toute en docueurs, en négociations et en débats technocratiques plutôt qu'en grèves, en débrayages et en permettant l'expression des conflits. Vous pouvez vous mqouer de l'inefficacité du système actuel, mais interrogez un syndicaliste allemand et vous verrez qu'ils en ont d'autres... Pour moi, le syndicalisme, c'est (et doit rester) une épreuve de force pour que chacun soit dans son rôle. Sinon, il y a (c'est trop souvent le cas à la CFDT par exemple, je le sais, le vois, on me le dit...) compromission par intégration des valeurs patronales et de leurs contraintes dans l'action syndicale; ET ça, c'est pas bon. Libres à vous de me répodnre que je suis un vieux con qui ne veux surtout rien changer, mais je n'ai jamasi dit ni écrit cela; J'ai convenu avec Nicolas qu'effectivement le système actuel ne fonctionnait pas, mais l'orientation prise par les Chérèque,Minc, Hollande et tutti quanti ne me convient pas davantage. il ya confusion des rôles. Il est à mes yeux sain que le conflit puisse voir el jour... Sans quoi onc rée des frustrations qui risquent de se transformer en violence. Voila ce qye e dis et rien d'autre.

    Merci à toi, David, d'avoir répondu. PS : je ne suis pas de la vraie gauche : on est toujours à la droite de quelqun... (je ne suis pas au NPA ou au PCI, par exemple...).

    Ps : à force de négocier, nous sommes de plus en plus nombreux à connaitre le vague sentiment qu'on se fait enc... avoir. Face à la cupidité patronale, il me semble que des rapports de force plus conséquents sont à réinventer. Pour négocier, il faut être à égalité. Or, tel n'est pas le cas. Si ?

    Répondre
  3. @ GdeC : entièrement d'accord avec toi...En tant que vieux con de militant de la CGT, j'affirme comme La Pallisse, que le syndicat n'existe que parce qu'il y a des syndiqués...Et les syndiqués, ce sont les salariés qui se regroupent dans leur boîtes pour défendre leurs intérêts moraux et matériels, et tenter d'inverser en leur faveur le rapport de force avec le patronat. C'est cela la vraie démocratie sociale qui doit servir de base à une nouvelle gouvernance des entreprises.
    Je viens de prendre connaissance d'un "accord négocié" par l'UNCANNS (organisme qui chapeaute toutes les branches de la Sécu), avec la CFDT et la CFTC. Cet accord qui concerne l'intéressement, précise que "les absences pour maladie et pour grève (alors que le salarié n'est déjà pas payé lorsqu'il est en grève)viennent pénaliser le montant de la prime du salarié concerné..."
    Une "négociation" qui aboutit à ce que le salarié s'abstienne de faire grève ou s'abstienne de se déclarer malade...bizarre conception du syndicalisme...

    Répondre
  4. la greve a toujours ete negociee

    Répondre
  5. hier soir à Bordeux,les guignols ont assumé leur vrai rôle d'amuseurs publics !J'ai nommé ,bien évidemment les socialistes !Le jeu d'hier soir consistait à réaliser en faux , dans un vrai faux bureau de vote, le simulacre d'une décision vitale cependant, pour nous tous les français ! Ce "bureau de vote"était aménagé d'un vrai isoloir, d'une vrai urne ; à l'arrière de laquelle les guichetiers de service socialistes étaient vrais ! De faux vrais électeurs socialistes, faisaient un tour dans l'isoloir, avant de mettre un faux bulletin dans une vraie urne ! C'est pas beau tout ça ? Remarquez l'intention de ce grand guignol,émanait d'une très noble initiative, il s'agissait de montrer aux médias (?) à quoi ressemble un bureau de vote ! Ils n'en savaient rien les pôvres !C'est dingue ! La cerise sur le gâteau ,dans tout ce fatras est très amère, mais elle vaut le détour! Ces "amuseurs publics" avaient poussé le sacrilège jusqu'à imprimer sur les fausses listes, les noms valeureux de J.Jaurès, Aristide Briand, Louise Michel,Leon Blum , Pierre Mendès France, Cécile Brunschwig !! Les faux électeurs devaient poser des questions pertinentes sur les intentions politiciennes des "candidats" !!Quel parjure! Quelle perfidie !!Quelle ignominie !! "J'irai cracher sur vos tombes" aurait dû être le thème de cette soirée sordide ! Honte à l'ignoble et malsaine comédie !La preuve par 9 a été établie au crs de cette soirée + que révélatrice ! Je vous suggère de lire ceci :"Les socialistes et l'argent une relation schizophrène" ZIZOU

    Répondre
  6. Chère Zizou,

    bonne journée à vous aussi

    Répondre
  7. Merci pour votre gentille réponse ! Je vais tacher de passer ma journée , loin des "bruits de la foule" !!!!! Un petit PS), décidément on n'en en sort pas (!) ,si vous le permettez ! :Annick Aguirre,cheville ouvrière des primaires en Gironde,émet la "riche idée",de faire payer 1 euro (minimum)! à tous les électeurs au 1er tour, car dit-elle, on ne pourra pas rendre la monnaie puisqu'il nous est interdit(!) de toucher à l'argent ! (no comment!)ZIZOU

    Répondre
  8. Il vous arrive d'enlever vos oeillères ? "Veritas odium parit" ? Allez voir mon blog "la rebelle de zizou "!Un chouïa de fraîcheur ,vaut une ballade en plein air !ZIZOU

    Répondre
  9. Au fait les médecins ont apparemment signé votre permission pour ce weekend

    Répondre
  10. Vous devriez le savoir , je l'ai obtenu en même temps que les neurologues vous délivrez le vôtre ! ZIZOU toujours présente !

    Répondre
  11. le sujet est à l'ordre du jour sur Le monde du jour... pour un sujet mineur et un blogueur qui se trompe de combat... CQFD. ps : de voir Minc, Hollande et le medef aussi d'accord, ça fait tout drôle de se dire qu'on est censé être de la même famille : la gauche, vraiment ?

    Répondre
  12. A GdeC :
    C'est là que le bât blesse !La gauche , le centre, la droite ??? Soyons lucides , nous sommes tous embarqués sur la même planète ! Notre combat? Il est de cesser de combattre !! Pourquoi prôner les "dires" de celui-ci, +tôt que ceux de celui-là ?? Vous avez remarqué, par votre comment. que si union il y a c'est justement celle de ceux qui nous divisent !! ZIZOU

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !