lundi 19 septembre 2011

La chtouille du blog

Ce billet va me valoir des ennuis. Rien que la photo ... sans compter le titre. En plus mon planning de la semaine est over-blogging. C'est dire s'il va rester en tête de gondole quelques jours.
(désolé de le nommer) me rappelle à mes devoirs. veut savoir si le blogage est contagieux, et s'il est maladie. Pour le coup, j'ignore si celle-ci est honteuse ou pas.
Le blogage, on tombe dedans quand on est petit. On cherchait avec mon voisin de chambrée dans nos souvenirs. J'ai du commencer vers le tout-début des années 2000. Le déménagement, la ligne ADSL, le micro-blog chez Wanadoo. Les balbutiements, les areuh-areuh dans son coin. Du skyblog sans skis, sans battons.
Et puis il y a eu blogger. Je suis toujours autant fasciné par Google. Ils ont peut-être la recette de la pierre philosophalique. J'ai commencé un premier blog. Un pionnier. Tout seul d'ailleurs. Du coup j'ai arrêté. Marre de causer dans mon coin. 
Un second blog. Le pionnier ne creusait plus tout seul son filon. Il y avait du Mon-A, de l'écume, ... On ne parlait plus tout seul. Et puis il y avait les premiers liens. 
J'ai choppé la chtouille qui gratte, et qui ne guérit pas. Pas sûr qu'elle soit contagieuse. Bien qu'un blogueur m'ait fait l'honneur de me dire qu'il l'a contracté à mon contact. Mes excuses à sa moitié.

3 commentaires:

  1. M’associer a Chlamydia c’est une idée rigolote ^^
    En tout cas l’analogie avec le blogage est fleurie et la photo toujours aussi actuelle.
    Pour une fois ,je suis d’accord ,c’est vrai que bloguer ça démange ;.)

    Répondre
  2. Prétexte des cabinets mal propres.

    Répondre
  3. DSK est décidément partout. Z'ont réussi à nous contaminer !

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !