dimanche 21 août 2011

Bouffez des Golden, vertes mais pas mûres

Ce sont les vacances, mais la politique reste bien là, tout le temps. On profite du temps mais on y pense encore et encore. C'est surtout dans les conversations que l'on s'en rend compte. Le blogueur politique ne s'y trompe pas. Il suffit de lire El Camino qui nous fait un coup de calcaire avec .

Ce petit message a un seul but. Je suis dans la politique toute l'année, même en vacances. J'adore ça. Pour ceux qui ont connu les débuts de canal plus, je suis un peu comme l'adolescent. A la vue de la moindre nouvelle trouvaille du gouvernement, je plisse les yeux devant mon écran pour voir ce que l'on veut nous cacher.

Alors aujourd'hui, le peuple s'inquiète. La crise, la finance, le chômage, la vie chère. Le peuple s'inquiète ... Le gouvernement patauge dans la mouise. A force de cadeaux fiscaux, d’allègements de charges, et d'emprunts explosant la dette, les agences sont en train de lui mettre le nez dans son caca. Il faudrait moins d'Etat, plus de privé, sauf qu'à la veille des élections ce n'est pas très vendeur. Alors le big boss Sarkozy et son numéro deux Fillon n'ont plus qu'un seule solution : The Golden Rule. Les voilà bien ennuyés. La gauche leur répond d'aller se faire voir.

C'est qu'il y a un collectif budgétaire à la rentrée. Il va bien falloir faire des choix. On parle de coupes dans les cadeaux immobiliers, dans les DOM-TOM. Mais rien sur la TEPA, rien sur les restaurateurs... 

Alors le peuple s'inquiète, se pose des questions sur l'alternance, sur le candidat de la gauche, sur les primaires. Encore un bon mois d'attente pour faire son choix. Ce mois-là protège le futur candidat. Fillon peut prendre les socialistes à témoins autant qu'il le veut. C'est son rôle. Mais c'est lui qui gouverne. La droite s'est mise dans le pétrin toute seule. On pourrait croire que Sarkozy va marquer des points, sauf que les électeurs ont en mémoire toutes les annonces, les promesses, les renoncements, les coups d'éclats. Alors la droite veut revoter pour lui, c'est leur problème, pas le mien. Je dois convaincre que la gauche doit voter pour le PS.

Tiens il paraît qu'Eva veut faire plaisir à . Je lui souhaite bien du courage pour séduire les électeurs. Hier encore j'ai entendu ceci : "les écolos, ils exagèrent". Tout le monde est convaincu qu'il faut faire des efforts en matière de pollution, d'économies d'énergie. Mais à entendre, à voir certains de leurs militants ou sympathisants zélés dans la vie, tous les jours, les électeurs commencent aussi à se plaindre de leurs caprices. Eva Joly est la candidate des Verts, mais je reste persuadé que c'est Cécile Duflot qui fera la campagne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !