mercredi 27 juillet 2011

Un billet intelligent ou Estrosi

La vie du blogueur n'est pas toujours facile. Il faut trouver la petite idée qui va faire le billet que tout le monde veut lire. Enfin le monde d'ici ... et encore je ne suis même plus certain que ma maman me lise toujours.

Pour trouver l'inspiration, plusieurs possibilités :
  1. La radio du matin, aujourd'hui ça parle pas mal de Morieux et de ses sangliers. Ça tombe bien j'ai mangé là-bas samedi. Les merguez étaient au mouton selon le cuistot.
  2. Le journal (papier), aujourd'hui, les rédacteurs en chef sont déjà parti. Alors on recycle les nouvelles de la veille déjà publiées sur le site internet. Aujourd'hui servira à envelopper les maquereaux.
  3. La télé. Mais elle reste éteinte, jusque ce soir, et encore, pour regarder une émission culinaire sur les topinambour ou les rutabaga
  4. La vie, la vraie. Ce matin, j'aurai pu faire un billet sur les de ma ville. Une dizaine de minute pour revenir sur mes pas, bredouille, elles sont toutes fermées ou presque. Pas de pain pour accompagner la .
Du coup pour ne pas laisser cette page en jachère, j'ai repris le point numéro 1, la radio avec Europe 1. Guy Birenbaum en a un peu parlé dans son épicerie : "". J'ai trouvé sa remarque une peu trop piquante à mon goût. 

Du coup je me suis demandé si Guy avait écouté la suite de l'intervention de Christian Estrosi, maire de Nice, et membre de l'UMP. Cela a de toute façon mal commencé pour l'ancien ministre puisqu'il fallait revenir sur le discours de Grenoble du président Sarkozy l'an dernier. Mais ensuite c'était un festival :
  • en tant que ministre de l'aménagement et du territoire, j'ai ... justice et équité pour tous
  • en tant que ministre de l'outre-mer, la France des 3 océans ... meilleur pour chacun des territoires
  • en tant que ministre de l'industrie, au coeur de la crise, .... des combats pour sauver des entreprises condamnées.
J'ai coupé la radio juste après. Je veux bien intervenir dans le débat publique mais j'ai aussi mes limites. Christian Estrosi a atteint le fond ce matin. Un homme de son état devrait être candidat à la présidentielle.

S'il y a des volontaires pour écouter la fin de l'entretien, j'ai récupéré :

3 commentaires:

  1. Pas très bien compris le sens de ce billet...Qu'Estrosi manie la langue de bois à la perfection, ce n'est pas une découverte...Mais à part ce constat, on fait quoi ?

    Répondre
  2. Décidément je n'ai pas de chance.
    Estrosi ne manie pas la langue de bois. Pire que cela elle est populiste, réductrice, menteuse.
    Il fait le larron pour continuer à plaire au président.
    Kalondour, c'est comme l'essence qui augmente à la caisse, ça fait mal mais ça fait avancer.

    Répondre
  3. Pas volontaire...

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !