jeudi 26 mai 2011

Monsieur Claude Guéant, ministre de l'éducation.

Je me permets de vous écrire. J'ai regardé votre prestation lors des questions d'actualité à l’Assemblée Nationale mercredi dernier. Depuis, je sais que vous êtes très occupés avec votre travail de policier de la France. Vous avez tant à faire avec ces vilains délinquants et violeurs qui nuisent tant et tant à la tranquillité de . Vous avez aussi beaucoup à faire avec ces vilains panneaux qui font de la réclame pour des numéros "50", "90" ou "110", qui ne rentrent même pas dans ma grille du loto.
Je me permets de vous écrire au sujet des propos que vous avez tenus cet après-midi lors des questions d'actualité. "Les enfants d'immigrés ont le droit de réussir comme les autres, ... il faut leur en donner les moyens", avez-vous dit. C'est avec beaucoup de joie que j'ai entendu vos propos.
En effet déjà dimanche vous nous annonciez que "le quart des étrangers qui ne sont pas d’origine européenne sont au chômage, les deux tiers des échecs scolaires, c’est l’échec d’enfants d’immigrés."

Vous n'êtes pas sans ignorer que le gouvernement est en train de reformer l'apprentissage scolaire dans le primaire, en mettant moins d'enseignants mais pour faire mieux. Ce sont les propos du recteur d’académie adjoint lors du dernier rendez-vous avec des parents d'élèves en colère. 
Ceux-ci venaient d'Aulnay sous Bois, ville de Seine Saint-Denis. Monsieur Guéant, vous n'ignorez pas les difficultés de ce département. Et pourtant il y aura moins d'enseignants spécialisés à la rentrée (8 maîtres "E" en moins pour le RASED sur la ville d'Aulnay sous Bois).
Pour donner des moyens aux enfants de réussir, il faut des enseignants. Monsieur Guéant, c'est de votre responsabilité.

2 commentaires:

  1. Il n'est pas dans le pragmatisme ou même l'action politique, il bétonne une réélection. Un tel cynisme est quand même dingue.

    Répondre
  2. Il fait peur même.
    Et maintenant on soupçonne une pression sur l'INSEE. (cf Libération)

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !