mardi 10 mai 2011

et soudain un cri


La mémoire est une chose curieuse.
J'ai des souvenirs précis de mon enfance sous Giscard. C'était souvent sa fête à la maison et à la ferme de mes grands-parents. Vacharde, ma grand-mère ne supportait pas ce président. 
Les intérêts des gamins de cette époque n'étaient certainement pas ceux des adultes qui se chamaillaient en politique. Je n'ai donc aucun soucis particulier de Mitterrand avec le 10 mai 1981, et surtout pas de la journée du dimanche. 
Sauf le soir.
Nous sommes devant la télé. Je vois la tête d'un bonhomme sur l'écran. Et j'entends un cri.
Ce cri vient de dehors. Et il a porté très loin. Ceux qui ont connu Irma, peuvent très bien imaginer la puissance de sa voix. Ce cri était celui de ma grand-mère qui dans la route du village annoncait au monde entier et à son univers que Mitterrand avait gagné.
C'est après que l'on a bu le champagne. Mais moi j'allais me coucher, le lendemain il y avait école primaire.

3 commentaires:

  1. Journée nostalgie aujourd'hui ...

    Répondre
  2. Journée nostalgie aujourd'hui ...

    Répondre
  3. C'est choupinou.
    t'as vérifié si t'avais bien rangé ta règle dans ton cartable ?

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !