dimanche 9 janvier 2011

Danielle n'était pas à Jarnac non plus

Je viens de finir mon petit tour du matin. Il fait beau dehors avec du soleil. En repassant vers et mon reader, je vois qu'aujourd'hui la toile a toujours un œil sur Jarnac.

Comme je l'ai dit et redit hier, la journée de samedi fut curieuse sur les blogs de gauche et les autres. Elle pourrait même être indigeste si je reprend . Et bien je vais en remettre une couche. 

Il n'y a aucune nostalgie dans tous les propos de mes petits camarades. Je vois juste la tentation de comparer la conduite de l'Etat de Mitterrand, et les avancées des gouvernements socialistes avec leurs successeurs. Et nous n'avons pas fini d'en parler d'ici le 10 mai.

Au fait Danielle Mitterrand était . Cela a l'air d'en inquiéter quelques-uns. Je m'en fous de savoir ou était Danielle. Les images des socialistes à Jarnac me font penser à C'est un passage obligé pour la photo, pour la presse. Mais qu'en restera-t-il demain ? rien !


9 commentaires:

  1. Elle a publié !
    :)

    Répondre
  2. Fabius a indiqué qu'il avait une obligation en Normandie sur France Inter samedi matin et, comme écrit dans un commentaire, Danièle a communiqué sur les raisons de son absence.

    Qu'on aille ou pas à Jarnac fait-il de soi un plus ou moins bon mitterrandien ? Franchement, est-ce que cela importe vraiment ?

    Répondre
  3. Exactement être mitterrandien cela importe encore vraiment.
    C'est comme Gaulliste cela me fait vraiment rire

    Répondre
  4. a t'on des nouvelles de Mme Pingeot?

    Répondre
  5. tu ne lis pas la presse sarkoziste du dimanche ?

    Répondre
  6. Libé parait le dimanche?

    Répondre
  7. Je ne te mérite pas. Ton humour devrait être en une du JDD.

    Répondre
  8. et de 13. Beau panier de mitterandolâtres vraiment, Dont un ici qui ne l'assume pas. C'est le 13ème, normal ! :)

    Répondre
  9. @GdeC,
    Si je suis le 13éme (seulement ?) tu tiens une liste sur quel blog que j'aille les saluer.

    Répondre

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !