Pages

mercredi 29 décembre 2010

je ne prendrai aucune bonne résolution pour 2011

photo 

Comme ça je suis tranquille. Et je ne me renierai pas en cours d'année.

Mais pour faire plaisir à , je tiens une petite liste de choses à faire ou à ne pas faire. Tout dépendra de mon humeur.


  1. Ségolène Royal aura mes faveurs. Je dois ça à ma fille depuis qu'elle l'a embrassée. Cela étant, on ne garde aucune trace photo de cet épisode. Du coup, je peux toujours feindre l'oubli. Donc pour Ségo, rien n'est joué (reprendre le titre de l'article)
  2. Je m'engage à rester constant avec le député de ma circonscription, monsieur . Ma constance égalera celle de son travail de parlementaire. Cela restera donc très aléatoire.
  3. Mon parti politique ayant un tel rayonnement national et international, je considère que je n'aurai rien à faire de plus ou de moins pour l'aider à gagner. En attendant je rigole encore avec le d'Aulnay Sous Bois.
  4. Je m'engage à aller distribuer des tracts sur les marchés de ma ville, à condition que le modem fasse pénitence à genou tout le long du boulevard de Strasbourg pour .
  5. Je promets de me moquer encore et toujours des blogs politiques de tous bords et surtout de .
  6. Je continuerai aussi à fantasmer sur un éventuel combat de boue entre Chantal et Rachida.
  7. Mon réfrigérateur étant vide, je me fais la promesse de bien entendu le remplir de bière pour tenir le choc devant la beauté de mes flux RSS.
Maintenant vous pouvez éteindre votre écran.

mardi 28 décembre 2010

un club DSK à Aulnay Sous Bois

C'est le parisien d'aujourd'hui qui nous l'apprend. Et je n'étais pas encore au courant. Au club DSK, Ils doivent avoir une stratégie bien pensée pour éviter de se faire un peu de pub envers les militants.
Du coup j'ai couru sur la page du Parigo pour lire l'article. 
Mais c'est surtout le récit d'une équipée qui m'a rendu le sourire, un franche rigolade. 
En ciblant la cité des 3 000, le Club DSK 93 n’a pas choisi le plus facile. Vers 10 heures, c’est pistolet-mitrailleur en bandoulière que les policiers ouvrent l’antenne du commissariat. « La semaine dernière, on a attaqué la BNP à l’arme de guerre », souffle Alain Boulanger, conseiller municipal (ex-PS) venu accueillir les pro-DSK… avant de déguerpir en leur souhaitant « bien du plaisir ».
Les bons clichés sur la banlieue ont la vie dure. On remerciera le journaliste du Parisien de cette immersion digne d'. Décidement la politique est une affaire de spécialistes et je crois que fait le pari d'un rassemblement de vieilles lunes en attente d'un éventuel remerciement prochain.

lundi 27 décembre 2010

un petit récapitulatif de 2010

Je pète le feu depuis quelques jours. Pas de connexion internet depuis vendredi, l'ordinateur dormait dans sa valise. Et puis 50 kilomètres plus loin, j'ai trouvé du wifi. 
Du coup je vous assène le 104 éme billet de l'année 2010 (qui n'est pas encore fini) pour ce blog. Vous avez loupé 17 billets morts-nés, pas assez classes pour figurer dans cette longue liste. Ca parlait de tout, de rien; il y avait même du russe avec Brejnev et Staline.
Sinon,

Janvier 2010 
Mano Solo s'est barré, et me confirme que , du coup je ne veux plus bosser le lundi.
Plus tard, je raconte une soirée cinéma, et je déclenche dans la ville d'Aulnay Sous Bois

Février 2010
J'apprends à mon .

Mars 2010
Je .

Avril 2010
Après avoir ramé, j'apprends qu'on peut .

Mai 2010
J'apprends que mon blog . La date n'est pas encore précise, du coup j'hésite et commence à me plaindre du classement Wikio de ce blog.

Juin 2010
J'accouche à l' (enfin pas moi ma femme). Je deviens . En pleine phase maniaque, je ponds 24 articles en 30 jours. Du coup je prends un wikio dans la tronche.

Juillet 2010

Aout 2010
En  

Septembre 2010
Je croise un

Octobre 2010
L'armée Nord-Coréenne . Du coup je roule un .

Novembre 2010
Les aléas climatiques sur Aulnay Sous Bois. J'embauche . Et on fait du papier pour publier .

Décembre 2010
Malgré une belle progression au classement Wikio, je ne suis . 

Vivement 2011.

PS: sinon j'ai aussi parlé de Sarkozy, Woerth, de Bettencourt, des retraites, du raciste Hortefeux, de la gauche avec Royal, DSK, Aubry, Montebourg et ... Mélenchon

dimanche 26 décembre 2010

Jacob à deux balles

Certains politiques sont désespérants. Plutôt que se taire au minimum, ou de proposer des solutions, et d'agir en conséquence, les portes flingues pensent avoir le droit de nous imposer leurs réflexions à deux balles.
Ainsi Christian Jacob, homme de main de Jean-François Copé s'en prend à Dominique Strauss Kahn le traitant de "faible". .
Dans cette cour d'école le minable du jour s'appelle Christian Jacob. Après l'épisode des députés UMP intouchable sur leurs patrimoine, le président de leur groupe auraient pu au moins prendre un peu de recul. Mais il fallait oser, et comme dit l'autre c'est à ça qu'on les reconnait.

Blog itinérant

dimanche 19 décembre 2010

J'ai secoué mon olivier

J'ai voulu planter un olivier
Là où la chanson n'en verra jamais
Il a neigé et il a gelé
Me voila obligé de le secouer.

Bon d'accord ça ne vaut pas l'original chanté par Renaud. Mais je voulais vous dire qu'il neige, sisi. Depuis hier je suis obligé de secouer mon . 
Comme j'avais promis à une petite photo, je devais respecter cette parole. Aux dernières nouvelles elle atteignait le bout de la terre. On ne sait donc pas encore si elle a trouvé un tel spécimen.


samedi 18 décembre 2010

Tu veux piquer ton chien, tu l'accuses de Luc Ferry

Les digues vont céder, entre l'UMP et le Front National. Il suffit de bien entendre les non-dits dans les conversations. Jean-Marie Le Pen pouvait effrayer les républicains. Sa fille Marine recentre le discours de l'extrême droite sur l'Islam et sa place dans notre société. L'UMP a la crainte de perdre les prochaines élections. Lorsque le parti majoritaire tente une OPA sur les thèmes extrêmes droites comme l'identité nationale, le FN en sort gagnant. Plutôt que de vouloir combattre le FN, l'UMP va chercher à leur inféoder. Bientôt on verra au journal de 20h une mise en scène de ce rapprochement. Je laisse au communicant de l'Elysée le choix du fait divers.
Une preuve de la petite victoire symbolique de Marine Lepen, je l'ai trouvé chez



Pour moi, ni Le Pen et ni Besancenot ne sont pas "raisonnables". Il n'y a rien de sage, rien de logique, ni aucun bon sens dans l'extrême gauche comme dans l'extrême droite. Au moins Luc Ferry fera un bon collabo.

vendredi 17 décembre 2010

Et le titre le plus con fut :


On a chacun sa petit méthode pour écrire un article. Et la planète est vaste comme . L'importance des ou juste  nous montre comment une idée peut parfois surprendre.

Le matin, j'ai donc une liste de choses à faire, je passe voir mes courriels, mes readers (), un peu d'actu, un peu de hasard.

Ce matin j'ai fait une fixette sur l'accroche de presse le con depuis au moins un siècle. Houla, patientez encore un peu. Il s'agit du site de l'express, au sujet de l'attaque de la banque BNP d'Aulnay Sous Bois.

 


Yazdi Kherfi, l'auteur de cette saillie, ancien braqueur, donne des cours à "l'université". Ça fait peur.
Mais Petit Louis a su mettre

mercredi 15 décembre 2010

Le raccourci des catastrophes


C'est fait. 
Gérard Gaudron, député de Seine Saint-Denis a posé . Roulez tambour, sonnez trompette. Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur lui a répondu. La vidéo est reproduite sur le site de ou ci-dessous.
On connaît tous l'exercice. Il faut faire court, rapide. Il faut être incisif, piquant, et si possible pour le buzz polémiste. C'est la loi du genre. Et ce mercredi nous avons été servi. 
Petite lecture de texte :
Nous avons donc appris de la bouche du député que M. Lambert, préfet du département depuis le mois d'avril, "dérange les délinquants". Mais aussi "la polémique lancée comme une litanie par les élus de gauche uniquement sur le manque d'effectifs n'est plus acceptable" car il faut une "mobilisation de tous". Monsieur le député préfère évacuer les questions qui fâchent comme l. Quand à la mobilisation de tous, comment peux-t-il en douter ? Il est trop facile d'appeler à un consensus quand l'Etat est défaillant.
"Parler du ministre comme d'un touriste des catastrophes est proprement scandaleux." Là il parait que l'on m'aurait reconnu, mais je dois rendre à .
"Le ministre et le député "ont" inauguré ensemble à Aulnay le poste de police municipale et sa vidéosurveillance, méconnaissable et inexploitable aujourd’hui par manque d’entretien du fait de l’actuelle majorité municipale ..." Pense-t-il vraiment que dans le cas qui nous intéresse et pour lequel il pose sa question, que la vidéo-surveillance aurait changé quelque chose à cette attaque. Au fait il ne parle plus .

La réponse du ministre est connue d'avance puisque l'exercice a déjà été répétée à Grenoble, ou à Marseille dernièrement." Le soutien aux policiers,... les moyens mis en œuvre". Bref il étale sa bienséance et tout le monde en aurait fait autant à droite comme à gauche. C'est la règle du genre et on ne peut pas lui en vouloir.

Quand à la dernière astuce, Brice Hortefeux nous ressort le plan anti-hold up, Il a été mis en place dès le lundi précédant l'attaque. Comme quoi cela fonctionne. Moi aussi je sais faire des raccourcis. Mais je pense vraiment que ces gens-là nous méprisent. 

La question de M. Gérard Gaudron est lisible .
Bonne vidéo.


"un touriste des catastrophes"

Je n'aime pas réagir sur les faits divers. Ecrire à chaud ne permet pas d'avoir le recul nécessaire. Mais quand un braquage violent se passe très de chez moi, j'aurai du mal à rester sans écrire une ligne.
Selon les constatations que l'on peut lire dans la presse, il s'agissait d'une action organisée. Les malfrats n'ont pas hésité à mitrailler la police mais aussi les "curieux" aux fenêtres des immeubles. J'ai une pensée toute particulière pour les deux blessés, et leurs proches.

Ce matin j'ai entendu à nouveau Claude Bartolone, député et président du conseil général de la Seine-Saint-Denis, au . Il réclame une nouvelle fois la mise à niveau des effectifs de police pour ce département. Il souligne le déficit de policiers entre ce département pauvre et soumis à la violence et ceux de Paris.
En effet il me semble que c'est bien le manque de maillage du territoire qui fait défaut. On a affaire ici à du grand banditisme. Et les polices municipales ne pourront jamais remplacer la police nationale devant ce type d'acte. Ce n'est pas leur rôle. Et il faut rappeler encore une fois que c'est à l'Etat de garantir la sécurité de ces citoyens sur l'ensemble du pays. Le développement des polices municipales ne fait qu'aggraver les différences entre ville pauvre et ville riche. et ce n'est pas en armant celle-ci que l'on rappellera l'Etat et son gouvernement à ses obligations bien au contraire. Toutefois je comprends la crainte des policiers municipaux. La gestion des actes violents, alors que l'on est désarmé, a quelque chose du sacrifice. Et ce n'est pas être une choix facile à assumer pour les dirigeants et les gouvernants.
Claude Bartolone a émis le souhait que la visite de Brice Hortefeux hier soir à Aulnay Sous Bois ne soit pas le fait d'un "touriste des catastrophes". En effet depuis 2002, le ministre de l'intérieur a été un des acteurs sécuritaires auprès de Nicolas Sarkozy. On voit que malgré le nombre importante de lois votées au parlement, les actes de violences sont toujours aussi nombreux. Ce ne sont pas des lois qui régleront ces problèmes mais bien des policiers sur le terrain.
Enfin je suis triste pour ma ville qui est une nouvelle fois assimilée à une zone de violence. Les clichés des gens étroits ont encore de beaux jours devant eux.

mardi 14 décembre 2010

Jeudi je n'irai pas à l'Elysée

Faut dire que l'on ne m'a pas invité. Il parait que les blogueurs z'influents sont conviés à la "soupe".
Du reste comme j'aurai sans doute été là-bas.

J'aurai bien aimé rencontrer Carla qui doit être gentille. C'est un peu pour cela qu'on m'a bien aidé à fortement progresser dans le classement Wikio.
Apparemment pas suffisamment, et puis en vérité je ne suis même pas influent à la maison.

Blog itinérant

Grand Paris, nous partîmes 500

mais je me suis retrouvé tout seul quand mon tour fut venu.

Hier soir, nous avions la présentation du réseau de transport pour le projet du Grand Paris. Et tout le monde était là, du plus petit au plus grand acteur. Les associatif, les politiques, les entreprises s'étaient donnés rendez-vous.
Mon intervention était clairement peu limpide, je le confesse. Je ne suis tribun et même pas bon orateur. Je préfère la douceur des touches de mon clavier. Mais il est vrai aussi que j'ai été surpris par la frilosité des intervenants. Si encore, une pointe d'optimisme avait pu appaître de temps à autre. Mais rien !
J'ai trouvé la présentation claire. Et je suis resté sur ma faim sur le volet financement. Seulement il reste qu'il s'agit d'un véritable projet de développement, formidable lévier pour des changements profonds dans notre département.
Je comprends les interrogations sur le volet logement habitat. Il y aura forcement une pression démographique qui fera monter les prix. Ce sera aux acteurs de terrain de montrer qu'ils veulent intégrer les quartiers dans une dynamique.
Début des travaux 2018, c'est peut-être une chimère mais pourquoi ne pas y croire ... un peu.

lundi 13 décembre 2010

Marine Le Pen aurait déjà gagné ?



Depuis que j'ai lu et relu les derniers propos de la famille Le Pen entre autre et , je reste persuadé qu'une nouvelle fois la classe politique vient de se faire pièger. Marine Le Pen le dit elle-même puisqu'elle ne faisait que reprendre des propos qu'elle avait déjà tenu au printemps.
On devrait être habitué aux relents boueux de la famille, mais à chaque fois tout le monde retombe dans le panneau surtout depuis que les médias ont amplifié la sono du Front National.

Et que dire de Marine Le Pen ? Ses propos populistes seraient l'écho des couches populaires, nous dit-on. Belle affaire, le popu n'aura jamais presse comme le FN. Les raccourcis les gros sont ceux qui sont les beaux jours du FN. 

Je permet de citer la conclusion de la mouette :
Avant de jeter, dans des habitudes élitistes, l’opprobre sur les français attirés par le discours du FN, la classe politique classique doit également s’interroger sur les effets de ses petits jeux, la disparition de la morale publique et son cortège, la perte de confiance dans la parole publique. A cet égard la stratégie du maintien coûte que coûte de ministres souillés par des affaires ou effrontément menteurs, de Woerth à Hortefeux pour ne citer qu’eux, fait le lit, jour après jour, du FN.
C'est simple non ?

Pourquoi lui ?

J'avais décidé de parler de tout autre chose. Ce sera pour plus tard encore une fois. 

La belle peinture s'est diluée. Le rouge est devenu plus rose. Et pourtant sur son tableau le rouge était vif, orgueilleuse cette couleur. Mais cela faisait quelques temps que l'on voyait sa couleur vieillir un peu. C'est que dans son tableau le rouge commençait à se sentir à l'étroit. Ils avaient prévu faire une belle et grande fresque, rassemblant des rouges, du carmin, des coquelicots, de la brique, et un peu de noir par l'ambiance. Mais la fresque est tombée à l'eau. Trop de peinture, trop de mélange, l'eau et l'huile ne font pas bon ménage.

Alors notre rouge s'est écarté de sa belle histoire. Ce n'est pas le premier rouge qui s'en va. On a vu dans les fonds de cave, des vieux pots tout seuls, avec une vieille peinture pas encore séchée mais avec une grosse croute. Notre jeune rouge ne voulait sans doute pas finir comme ses vieux pôts de peinture.

Et puis la vie passe. Le rouge peut aussi rencontrer d'autres couleurs, des blancs, des bleus, des verts. Il y a une belle palette de couleurs pour faire de beau tableau.

Mais le rouge avait sa propre idée. Il avait le pigment dans sa couleur et ne voulait se marier qu'avec le rose. Je vous rassure qu'il n'a pas choisi le plus facile. Il y a toujours eu plus de teinte dans le rose que jamais, de l'incarnadin, à la chair en passant par la cuisse de nymphe émue. J'en suis moi-même au rose pêche, mais rien ne m'empêche de rougir de temps en temps. 

Notre rouge a choisi le poing comme symbole. Du coup je suis obligé de temps à autre de lui rappeler qu'il a quitté sa nature morte pour une vanité. Mais certains à la couleur opaline flanqué d'une émeraude voudraient le voir saignant la surface d'une peinture profane. J'en suis bien triste de ne voir là que des jeux de couleur. Les tableaux ont une harmonie mais finisse par fatiguer les yeux quand on s'échine à leur rendre transparent.
Mon ami et camarade Mohammed doit être très ennuyé ce matin. Je voudrai lui dire ici que sous les estocades des chevaliers blancs, il a en ce jour toute ma sympathie.



envoyé par . -

dimanche 12 décembre 2010

Je ne fais que passer le plat l'info.

samedi 11 décembre 2010

Appellez-moi Loic

Je lis un journal formidable tous les matins. Et j'adore quand  dans le ronronnement incessant des médias. 

Mon dernier exemple en date est l'affaire wikileaks. Pour le coût la rédaction avait été tout en douceur. Cela a changé depuis que le fondateur de wikileaks, Julian Assange, est sous le feu de la justice, et plus encore depuis que le site est soumis à des pressions de la part de gouvernement et de firmes (comme paypal, Visa, Postfinance).

J'ai appris donc hier qu'une "Opération vengeance pour Assange" est en cours. Cette infoguerre est dirigé par un groupe les Anonymous.

Mais le mieux c'est quand Libération nous indique pour participer à cette guerilla du net :
les sympathisants décident volontairement de rentrer dans le réseau d’attaque, simplement en installant un logiciel, Loic (pour Low Orbit Ion Cannon, référence à l’Empire contre-attaque). Et, en activant l’option «Esprit de ruche» («Hive Mind»), ils autorisent le logiciel à suivre des instructions diffusées de manière centralisée sur un canal IRC (système utilisé couramment pour les discussions en temps réel sur Internet). Le lanceur d’ordre ne connaît donc pas le nombre d’ordinateurs impliqués, mais l’effet peut être dévastateur si la cause est fédératrice.

L’attaque en déni de service, arme d’obstruction massive, vous l'auriez essayé ?

vendredi 10 décembre 2010

laïcité prépuciale

Art 1 : "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale." C'est du Nicolas tout craché. Il a encore mis en sortant à la une .

Un politique qui cherche à plaire à sa gauche et à sa droite on en a déjà beaucoup vu. C'est pareil avec les religieux religions. Une pincée de couleur, un clin d'oeil envers une communauté, et on croit que la culbute est faite. J'ai même vu ça avec

La laïcité va mal et c'est la faute des ...  catholiques. A force de perdre du terrain dans la société, le clergé a disparu pour être remplacé par ... des laïcs. Si bien que symboliquement le laïc est aussi un religieux non pas faisant parti du clergé mais participant à la vie d'une communauté. Du coup la laïcité s'éprend aussi de religion.
Si on ajoute à cela, une poussée de revendication de quelques extrêmes, on laisse le champ ouvert à plein de dérives. 

Petit à petit, le vivre-ensemble est grignoté. Ce sont par exemple les enfants qui ne viennent pas à l'école le jour d'un fête religieuse. Que dire ? Si encore tous les parents le signalaient auprès des enseignants, un respect  pourrait s'installer. Mais non, il faut que l'école s'adapte dans l'urgence. 

La laïcité est une valeur que porte la gauche. Sans laïcité comment ferons nous pour vivre, en liberté, en  égalité, en fraternité. 

Et mon chapeau de baptême dans l'histoire, il est entier mais s'il fallait le couper ce serait remboursé par la sécurité sociale. Elle est formidable la laïcité à la française.

sale gauchiste de merde


Par une fois, le titre est sans doute légèrement en deça de la vérité.
Arrêté alors qu’il s’apprêtait à manifester contre Sarkozy, un syndicaliste porte plainte. source
J'avis bien suivi cette petite affaire sur twitter, mais cela en restait là. Mais ce matin, j'ai pu entendre le sportif  préfet de l’Allier, Pierre Monzani, sur France Inter. Je connaissais la tirade du syndicaliste, et j'attendais celle du préfet sans grande surprise. Et bien je me demande après coup si le préfet savait que l'interview était enregistré.


Sauf que, selon le préfet, le syndicaliste est :"gauchiste", "minables", qu'il  n'a de leçon à recevoir en matière de liberté publique et de république de personnes"
et que "la différence entre un gaulliste et un gauchiste, le gaulliste est plus sportif"


Voilà un préfet qui n'a pas de langue de bois. Je croyais que notre administration avait un peu plus de retenue dans ses propos. Déjà que l'exemple des politiques n'est pas .


Pour 2012, j'ai décidé de me mettre à la course. Apparement ça va être sportif. C'est gens-là n'ont peur de rien.
source image : 

mercredi 8 décembre 2010

saleté de routes en pente


Il a neigé, et alors.
Comme à chaque un peu de bordel.
La neige colle, du coup .

Mais rassurez-vous "il n'y a pas de pagaille !", "Ce qui pose problème dans ces épisodes neigeux qui sont extrêmement forts (...) ce sont les routes lorsqu'elles sont inclinées". C'est monsieur Brice Hortefeux, ministre de l'intérieur . 

Alors ne prenez pas que les routes plates pour rentrer chez vous !
C'était facile à trouver non ?

MAJ du 10/12/10 à 16h10 :  devant l'afflux des visiteurs cherchant des routes en pente ou inclinée, je me permet de vous signaler le site WikiSara, "l'encyclopédie des Amoureux de la Route et des Transports." Vous pouvez trouver plein d'informations dont . Du coup je tag

lundi 6 décembre 2010

Crise au Sarkozistan : le livre




J'ai reçu le livre "Crise au Sarkozistan", édité par le site @rrêt sur images. Je voudrais vous expliquer pourquoi il faut l'acheter.
Dans la préface, Daniel Schneidermann explique que "depuis trop longtemps, citoyens blasés du Sarkozistan sans le savoir, nous avons perdu l'habitude d'appeler les choses par leur nom." En effet, tout au long du livre, le ou les auteurs nous décrivent des portraits d'une partie de la nomenklatura. Leurs faits et gestes sont remis dans la lumière dans la perspective d'un clan au pouvoir. La connivence, l'arrogance et la crainte sont les moteurs d'un régime qui n'existe que pour lui.
 De Krouchner à Hirsch, de Elkabach à Carla Bruni, de Balladur aux fils Sarkozy, on reprend à chaque fois, les affaires des uns, les asservissements des autres, les privilèges de tous. A force d'être soumis depuis longtemps aux scandales de tous types nous avons oublié que les procureurs devraient être indépendant (Courroye), les journalistes devraient enquêter (Pujadas) et rester "neutres" (Elkabach). Ce régime du Sarkozistan est dans la ligné des régimes précédents.

Ce livre est commandable uniquement sur internet

Le RSA jeune abscons !

Je vous avais déjà un peu parlé du RSA jeune. Mon député Gérard Gaudron dressait de cette prestation sociale mise en place au 1er septembre.
On a apprit depuis que le nombre de prestataires était de 3400 selon la CAF sur un potentiel de 160000 jeunes. (source )
"En Seine Saint-Denis, seule une petite trentaine touche ce revenu minimum 
d’un montant de 460 € (pour une personne seule) attribué lorsque l’on n’a plus aucune ressource".

Voilà exactement le type de mesure d'affichage. Beaucoup d'annonces, un peu de promo mais au final aucun résultat. Le jeune ne sera pas dupe longtemps.

merci à

samedi 4 décembre 2010

Stéphane Colas skipper emprisonné

J'ai reçu une demande d'aide que je vous soumets bien volontiers. Mon voisin Yann nous parle ce matin de .
Cet homme est un skipper breton. Au mauvais endroit au mauvais moment il est emprisonné en Espagne.

Le temps judiciaire est souvent long, trop long pour Stéphane emprisonné depuis un an.


Blog itinérant

vendredi 3 décembre 2010

La sagesse africaine

J'étais en train de lire quelques tweets sur mon fil. Je cherchais à en connaître un peu plus sur la situation en Côte d'Ivoire. Alassane Ouattara est donné vainqueur par la commission électoral. Mais le bruit montait que le Conseil constitutionnel allait invalider le scrutin des départements du nord du pays, proclamant de ce fait l'élection de Laurent Gbagbo. Le tripatouillage des règles électorales par un groupe de personnes rend bien sûr la situation explosive. On peut espérer que le camp Gbagbo va revenir en arrière, l'espoir fait vivre.
Donc sur twitter j'ai lu que "le premier article de la constitution ivoirienne = Sagesse africaine". Rien qu'à voir le bordel en Côte d'Ivoire, la sagesse n'est pas la même ici que là bas. 
Sauf que .. l'africain sage n'existe pas, pas plus que l'asiatique est travailleur, ou le parisien un branleur. (quoique !) Je peux comprendre que dans des temps bien tristes, bien agités, on cherche à se protéger derrière une pseudo-philosophie.
J'en étais de mes réflexions sur le principe ethnique de la sagesse. Un de mes interlocuteurs me répondit que je me dois pas connaître l'Afrique pour me permettre ce genre de discours.
Mon cher @Jarhow, je ne connais pas l'Afrique. Mais je peux lire la constitution ivoirienne. Celle-ci rappelle l''universalité des droits de l'homme (article 2). Cela me suffit pour me dire que les besoins sont les mêmes ici que là bas.
Au fait il parait que Laurent Gbabo fait parti de l'Internationale Socialiste. On a une bonne raison de le virer, maintenant non ?

jeudi 2 décembre 2010

Les services publics sous la neige

Ce matin j'ai vu un homme que je connais à la télé. C'était sur itélé, il s'appelle Loïc Cauret. Il est maire de Lamballe. Il vit dans une région que je connais. Il vit une situation qui m'interpelle.

Hier il a neigé en Bretagne. Plus que d' habitude, ce n'est jamais habituel la neige sous ce climat. Mais la fréquence des chutes de neige posent questions. L'an dernier déjà les chutes ont été abondantes, régulières.

Loïc Cauret n'a été en reste. La RN12 est coupé. Les véhicules sont bloqués. Les automobilistes et les routiers sont accueillis comme on peut. L'hôpital
de Saint-Brieuc est quasi impossible à rejoindre. Les pompiers sont débordés.
Loïc disait ce matin que les services publics n'existent plus. L'ex DDE est submergée. La réduction des moyens de l'état ne pourra jamais être compensé par les collectivités locales.

Les bretons et avant eux les Orléanais s'en prennent plein de poudreuse. Si cela pouvait être une leçon.

Blog itinérant

mercredi 1 décembre 2010

un raccourci vers le PS

J'ai un peu tapé sur le parti socialiste. Pas dans la caisse hein, sur le troupeau de mammouth, plutôt. Et c'est fou tout le monde qui a fait comme moi. A droite c'est normal, et encore. A force de se mêler des affaires du PS, Les pontes de l'UMP ont préféré oublier le désert laissé par Xavier Bertrand dans les locaux de son parti. Le vide de ce parti est juste compensé par l'agitation de la présidence de Nicolas Sarkozy. Mais pour l'instant cela ne fait pas un programme de réélection.
Je m'amuse à lire certains commentaires de ma gauche extrême. Ils tapent fort les camarades. Enfin ceux qui le peuvent. Le Parti Communiste est tellement dépendant du Parti Socialiste qu'il ne peut pas se permettre de taper sur un allié ou risque de disparaître pour de bon. Son "cousin", le parti de gauche, est dans la caricature. Cogner sur le PS est sa seule façon d'exister. Quant à l'extrême gauche, tiens d'ailleurs elle est où ? La diva du NPA n'arrive même plus à attirer la lumière. 
Je n'oublie pas Europe Ecologie - Les Verts. Mais à la vue des premiers accords pour les prochaines élections, l'ambiance est plutôt au réchauffement avec le Parti Socialiste.
Alors au fait avec tous ses petits partis plutôt malade, ça donnera quoi pour les prochaines élections ? Une course aux raccourcis, du genre le parti socialiste n'est pas à gauche. La belle affaire. Si le PS n'est plus à gauche alors celle-ci est morte et pour longtemps.