Pages

mercredi 30 juin 2010

Anekdot


Mais où vont-ils chercher tout ça ?
C'est vrai, de (rares) fois, il peut m'arriver de sécher, de tergiverser, d'effacer et de tout reprendre.
Le niveau est inégal, mais le plaisir est toujours là.
J'en étais là, sur ma serviette, quand cela a sonné dans le sac.
me faisait parvenir .

De Staline à Brejnev, Alain Boulanger use de grosses ficelles.
Tellement ENORME.
Je ne crois pas que Staline et Brejnev ont beaucoup à faire dans les affaires locales de la ville d'Aulnay Sous Bois.

Je connais un peu Alain Boulanger. Il a sans doute un égo bien proportionné à sa personne.
Et depuis une réunion en 2008 au lendemain des municipales, l'orgueil du personnage a dépassé son égo. Depuis que les verts aulnaysiens ont quitté la majorité, il était sans doute normal que les Alain se retrouvent cote à cote.

Mais de là, je n'aurai jamais cru que l'on pouvait publier une telle réaction sur le blog des élus verts. Il va jusqu'à parler d'élimination physique. Et Hervé qui reprend "" les turpitudes d'Alain. Pauvre de nous.

Voilà un petit exemple de blague russe :


« – Pourquoi Brejnev a voyagé hors d'URSS mais pas Andropov ?
– Le premier marchait avec des piles alors que le second était branché sur le secteur. »


« Dialogue moscovite :
– Dites, vous êtes un démocrate ?
– Ah non, citoyen, moi je suis un honnête homme ! »


Du coup j'ai pris un coup de soleil sur la carafe.

mardi 29 juin 2010

Antithèse des algues (suite)






C'est à lire dans le Liberation du jour.
Un député breton essaye d'expliquer qu'en augmentant la taille des exploitations porcines, il n'y aurai pas de risques écologiques.
Et encore on ne parle pas de la FNSEA qui maintient un leurre productiviste.

A suivre


Blog itinérant

samedi 26 juin 2010

23182 à 07h17

J'ai signé La pétition http://petition.harrycow.fr/
contre le retrait de la tranche d'humour de 7h53.
Merci à Hervé pour le lien.

Blog itinérant

vendredi 25 juin 2010

Tiens v'là une image que l'on ne verra plus


J'avais une nouvelle habitude : j'écoutais France Inter.
Juste un peu.
Depuis peu, ma nounou me racontait comment le matin, Demorand et Legrand pouvait décrypter la parole publique d'un professionnel politique.
Alors petit à petit j'ai pris l'habitude d'écouter en décollage total des fragments d'émission.
Et bien sûr j'ai pris plaisir devant une gourmandise à écouter les Guillon et Porte dézinguer à peu près tout le monde, sauf moi ...

Alors que l'école va fermer ses portes, je pensai plutôt que l'heure de la détente serai arrivée.
Ainsi Val et Hees ont décidé de siffler la fin de la récrée.

Je vous laisse écouter François Morel qui résume ce matin son état d'esprit chagrin.

lundi 21 juin 2010

bonnes vacances et à demain

En ce premier jour des vacances d'été, je désire que tous les enfants puissent profiter pleinement de cette période estivale.
En effet cette année fut difficile, la crise, le chômage, le renoncement à Copenhague, la marée noire.

Cela a été très dur.
C'est pourquoi dans mon bonté immense, je demanderai à ma progéniture de prolonger les études pendant encore 15 jours d'école.

En effet j'ai découvert que pour certains l'école pouvait s'arrêter plus vite que pour d'autres.
C'est vrai 15 jours, 15 malheureux jours dans une année.
Je connais tant de parents qui seraient heureux d'avoir le même prof pendant une telle période. à lire sur

Pendant que l'UMP vote une , certains montrent le bon exemple à prenant 15 jours de rab de vacances.

Et les enfants ??? ils prendront exemple sur qui ???

Il n'y a plus de saison



Ma pauvre dame,
vous avez vu le temps qu'il fait.
Froid et pluie en plein mois de juin.

Alors dans la rue on a organisé un petite flambée.
Merci à Will pour son accueil.

Même si le temps était chagrin,
On a pu se réchauffer avec un peu de musique.

dimanche 20 juin 2010

Eric Woerth se cache derrière mon petit doigt


J'aime pas être pris pour un imbécile.
Que je sois un crétin pour certain(s), cela m'honore.

Un éditorialiste comme de ce weekend essaye de me faire croire que l'on passe devant l'essentiel. Cela ressemble à une gageure.

Je vous dis que cette semaine va être marrante.
Nicolas Sarkozy nous la joue toute en retenue depuis les régionales.
Mais on commence à connaître le personnage.
On attend donc qu'il s'exprime.
Seule une question se pose, ce sera avant le psychodrame de mardi 22 à 18 h (fin du match) ou après.
En attendant j'en connais aussi qui attendent jeudi pour défiler.

samedi 19 juin 2010

Florence travaille pour Liliane, mais Eric ne le sait pas.


photo : AFP


Elle est dure la vie de famille.
C'est à peine si on se croise le matin.
Dans la journée on est débordé par le travail.
Toujours à expliquer des choses aux gens.
Et puis les collègues qui ne comprennent rien.
Il y a toujours les planqués qui ont le droit d'aller en voyage d'affaires.
Pendant ce temps, c'est toujours les mêmes qui font tourner la boutique.
Alors le soir, après le boulot, en reparler justement : certainement pas.
Surtout que le patron vient de le changer d'affectation.
Des chiffres tous les jours.
Gratter des économies ici.
Et le client qui part à l'étranger, qui ne veut plus payer sa facture.
Alors le patron lui a dit, direction la gestion du personnel.
Et là il y a de tout, des chiffres encore.
Mais le bilan s'appuie sur des bonshommes et des bonnes femmes.
Et c'est que des vieux, même les jeunes dans leurs têtes c'est que des vieux.

Alors, décidément, le soir quand Eric rentre à la maison, il décide de ne pas parler de sa journée.
Et pendant ce temps Florence a aussi ses problèmes dont elle ne parle pas.

Florence aime bien sa patronne.
Elle est vieille aussi.
Elle est en retraite.
Et puis Liliane a beaucoup travaillé dans sa vie.
Enfin elle le croit c'est important d'y croire.
Alors Florence essaye de sauver les petites économies de Liliane.
C'est important comme travail.
Elle a été embauché pour ça.

Alors si Eric savait tout ce qu'elle fait dans sa journée, Il pourrai peut-être comprendre que elle aussi n'a pas envie d'en parler le soir.

Camarade Lecteur,
T'as aimé les cigares de Christian Blanc,
Tu kiffes le palace de Rama Yade,
Tu voudrais le même mas provençal qu'Alain Joyandet,
Tu vas adorer les histoires d'Eric Woerth, ancien ministre du budget.
Le voir expliquer :
  • Que sa femme FLorence Woerth travaille pour Liliane Bettencourt.
  • Que Lili a caché des sous dans des paradis fiscaux.
  • Que Nicolas Sarkozy a pourtant éradiqué les paradis fiscaux
Moi je remercie Raymond Domenech et tous ses branques en short.
Parce que le semaine prochaine le mondial de foot il sera terminé.
Et que enfin on va parler des retraites, des gros sous qui se promènent.

Et encore on n'a pas encore tout entendu.
Elle ne va pas être marrante cette fin de règne.




Marc Le Fur et le lisier éternel


Il faut que je vous présent Marc.
C'est une vieille connaissance.
Il est député UMP de la circonscription de Loudéac-Lamballe.
C'est en Bretagne, dans ma belle Bretagne.

Comme il est député UMP, il a très bien entendu le message de notre président de la République.
L'écologie ... ça commence à bien faire.
D'ailleurs il le dit lui-même :

La prise de conscience écologique a eu lieu avant la crise avec souvent de bonne idées et parfois des excès. La crise nous ramène aux réalités économiques.
D'ailleurs, mon cher Marc, tu serais avisé d'informer clairement que tu appartiens à l'UMP. Ainsi Chantal Jouanno et Jean-Louis Borloo pourront peut-être t'expliquer qu'après le grenelle de l'environnement 1, puis le 2, tu ne vas pas leur simplifier la tache.

Si vous l'ignoriez encore, on a un sport de plage en Bretagne.
  1. on apprend tout petit à courir entre les gouttes (ça, c'est fait)
  2. on apprend qu'en Bretagne il ne pleut que sur les cons (si si)
  3. on apprend à nager dans une marée noire.
  4. on apprend à sauter au dessus des algues vertes, en apnée si possible.
Pour faire bref, depuis cet hiver le ramassage préventif est effectué pour éviter une invasion d'algues vertes des plages cet été. Mais en politique il faut une cohérence. Aussi ramasser est la solution ultime. Avant cela, il faut combattre les rejets.

Et mon Marco, dans cette histoire, avec un amendement à deux balles, il permet aux petits producteurs de grandir en allégeant les contraintes administratives. Tu aimes le lisier et bien tu vas en avoir. Autant dire que la qualité des eaux n'est pas prête d'être aux normes.
Et je me demande ce que fait le gouvernement pendant ce temps-là.

Merci à Yann Savidan pour cette information à lire sur son blog :

vendredi 18 juin 2010

suite de la "Visite de terrain en Seine-Saint-Denis"



Je vous arrête tout de suite.
Je vous dis "stop".
Je vais être méchant.
Un peu méchant, mais pas trop.

Je n'ai pas la tête dans le guidon comme d'autres blogueurs.
D'ailleurs quand je rentre au petit matin, j'adore prendre un peu de temps pour voir la ville.
Quand tu travailles dans un tunnel plusieurs jours, la sortie resserve quelques surprises.
C'est à ce moment-là, avec une bonne tasse de café, que je lis, relis, efface des articles sur mon google reader.

C'est là que naissent quelques idées d'articles.

C'est là que je suis tombé sur ça :


Bon c'est court.
C'est du rapide.
Cela se digère très vite.
C'est sans doute une nouveauté, une sorte de fast and food visite de député dans le département.

Vous cherchez comme moi un indice, un objectif, quelque chose.
Rien, il n'y a rien.
Un monsieur qui sourit,
Un autre qui le regarde,
Un petit monsieur content de lui.
Un autre semble préoccupé, presque gêné ?
Un dernier qui regarde le ciel, et le bon dieu ???

Cela doit être une sacrée visite de terrain.
Autant de pontifes, dont le pape lui-même.

Bon allez j'ai décidé de vous en dire plus, puisque vous insistez (si si un petit peu)
c'est là :

C'est un peu plus parlant.

source : , ,

lundi 14 juin 2010

Ma voisine vend du sommeil


Je vous laisse voir ce reportage diffusé ce dimanche sur France2.
Les marchands de sommeil font fortune sur la misère de pauvres gens.
Cela se passe à côté de chez nous.
C'est toujours à côté de chez soi.
Je voulais écrire un petit mot sur la scission ... de la Belgique.
Je crois que cette partition sera pour plus tard.

vendredi 11 juin 2010

Les jours de marché à Aulnay Sous Bois

Message Publicitaire

Ami lecteur, une bonne fois pour toute, voici les jours de marché pour la ville d'Aulnay Sous Bois.
Au (de la gare au boulevard de Strasbourg), c'est lemardi, le jeudi et le dimanche.
Au , c'est le mercredi et le samedi.
Au , c'est le mardi, le vendredi et le dimanche.

C'est comme ça.
Y a des jours avec et des jours sans.
Pour ceux qui ont tout suivi.
C'est ma phase maniaque.

Alors bien sûr dans ces cas-là, on google analytics.
Et on est surpris des chemins que le lecteur prend pour arriver jusqu'ici.
Je l'avais .
Et puis a eu la même révélation.
Alors que le classement wikio venait de sortir, il faisait de nombreux mécontents.

Je me suis donc penché sur les flux d'accès à ce blog.
1/3 par les moteurs de recherche
1/3 par les accès direct
1/3 par les sites référents, dont le principal pourvoyeur n'est pas celui que l'on croit ...

Mais surtout et toujours cette question,
Non, non, pas celle de la validation de l'élection,
Non, non, pas celle de la vaccination.

Non celle qui revient toujours, mois après mois, ... les jours de marché à Aulnay Sous Bois.
Alors que ce soit dit une fois et une seule.

Et puis c'est tout.

PS: vous trouvez les jours de marché qu'un militant peu aguerri connait par le tractage, et quelques achats alimentaires. S'il y a une erreur, signalez-le. Merci d'avance.

Deux modifications ont déjà eu lieu depuis la parution de cet article.
Merci aux lecteurs et aux contributeurs.

Jacques a dit

trop facile le titre.

Bon j'écris ça en plain décalage programmatique.
Là je suis chez le dentiste mais bon fallait bien utiliser un peu de votre temps et du mien.

Pourquoi je vous parle du dentiste, parce que c'est à peu prêt la seule chose d'intéressante que j'attends de Facebook. Bon je sais c'est réducteur. J'aime aussi avoir des nouvelles, voir des photos, rencontrer des gens intéressants, partager des coups de cœur, des informations.

Et puis Jacques est venu pour m'inviter à son groupe d'amis.
C'est très gentil, mais je n'ose pas.
On n'est pas ami-ami dans la vraie vie.

J'ai des amis virtuels, des relations politiques, et de parfaits inconnus.
Jacques ne fait partie d'aucun de ces groupes.

Facebook doit-il devenir le support de fan club pour militants de toute cause ? A vrai dire cela m'ennuierai beaucoup. J'en ai déjà marre des sollicitations continuelles d'Anne Hidalgo ou des auto-promo de David Abiker. Ceux qui sont leurs "amis" peuvent comprendre.

Alors pour en revenir à Jacques, je ne suis pas dupe. S'il m'invite sur Facebook ce n'est pas pour me parler du dernier CD, de la dernière pièce de théâtre mais bien pour me faire entrer dans un réseau.
Facebook et son générateur d'ami. Tu aimes les crêpes, tu habites le Gouray et tu veux participer à la course de côte de Saint-Gouéno, et zou Facebook te trouve plein d'ami(e)s.
Mais qu'ai-je donc en commun avec le conseiller général d'Aulnay Sud ?

Alors s'il veut publier des propositions, des choix pour son canton, dénoncer son opposition à la majorité actuelle, le blog d'Aulnay Radical lui suffira bien.

Pour le reste je retourne sous la roulette du dentiste.

jeudi 10 juin 2010

Nébulleuse


Moi j'aurai voulu savoir ce que le SG a bien pu dire à la PPCD.
Ben oui 9500 fois, voiture, chauffeur, et bureau non compris.

Christine Boutin, présidente du micro Parti Chrétien Démocrate, reçue par Xavier Bertrand, secrétaire générale de l'UMP.

Ça a de la gueule, le même jour que .

V'là Xav. bien embêté.

Tout ça pour un rapport sur la MONDIALISATION.

Fichtre.

Un rapport.

J'ignorai qu'elle était aussi experte en MONDIALISATION.
Il parait qu'elle reçoit beaucoup ... de visites, c'est elle qui le dit.
Ben mercredi c'est Xavier qui la recevait, sans doute avait-il quelque chose à lui dire.
Sur la MONDIALISATION.
Bon c'est à "huis-clos", alors on en saura pas plus.
Bravo à Me Boutin pour ce petit boulot.
Après ça, faudra pas cracher dans la soupe.

A suivre, X.

Elle est belle la France des amis de M. Sarkozy.

mercredi 9 juin 2010

Tiens une blonde !

C'est un petit commentaire qui m'a rappelé une petite anecdote.
Celle qui ne tombe jamais dans l'oubli.
Celle qui revient un jour au bon moment.
Mais comme la mémoire de ce blog est vacillante comme son auteur, je vais peut-être la répéter.

C'est un papa qui fait ses courses.
Normal il fait ses achats dans l'immense supermarché, avec sa fille.
Comme tout bon sous-geek, il passe dans les rayons hightech.
Il a tout son temps.
C'est une rencontre, ce sera la deuxième en peu de temps.
Et à chaque fois, il est resté sans voix.
Bon twitter, facebook n'existait peut-être pas.
Les claviers en vente dans les rayons étaient dans leur carton.
Le rencontre avec ce barbon qui tout de go t'annonce :
"Tiens une blonde, ça manque dans le coin"

C'est une réflexe vexante.
T'es là tranquille, tu ne demandes rien à personne.
Ya toujours un mec pour te faire un truc.
Le truc qui met mal à l'aise.

Et comme le papa n'est pas un mec futé.
Il a toujours un retard à l'allumage.
Mais le barbon est déjà reparti.

C'est que les histoires de couleur de cheveux, on est pas au courant de cela dans sa province natale.
On trouve de tout en couleur de cheveux, ya même des roux.
D'ailleurs, la maman de la petite a une couleur bien à elle.
Alors la couleur des cheveux des autres ça n'a jamais eu son importance.

Et puis dans la famille, depuis très longtemps le problème capillaire des uns et des autres font un sacré mélange. On a le cheveu pourpre, des fois le pontife est azuré. Ça fait de sacré mélange.

Bref j'en suis là (ou las) de ces réflexions.
Et puis on se dit que tout à chacun doit assumer sa couleur de cheveux.

Et puis ...
il y a eu Lynda.
Elle a sa couleur de cheveux bien à elle.
Elle porte sa couleur fièrement.
Mais elle est tellement généreuse, qu'elle voudrait partager les couleurs de tout le monde.
Samedi on a un peu parlé.
Je crois qu'elle a beaucoup blanchi.
Et ce qu'.

Alors comme l'aïeul qui a beaucoup combattu, l'auteur n'a pas voulu choisir sa couleur.
Alors les cheveux y s'en vont.

mardi 8 juin 2010

Echangiste droitier ou pudeur gauchère


En me promenant sur le net, je suis tombé sur et cela tombait mal comme bannière publicitaire pour un site très gauchiste. Du coup j'ai vérifié et il existe aussi

Droite Rencontre / Gauche Rencontre.

On en est arrivé là.
Blanc/Blanche, noir/noire, jaune/jaune, ...
On est cerclé, même ma sensibilité politique peut intéresser un marchand d'illusion.

Je passerai aussi sur l'affichage racolleuse du site Gauche-Droite.
D'un côté, jeune fille proprette avec un sourire enjoleur et garçon avec un côté rebelle (mais pas trop)
Et de l'autre le poitrail de marianne ferait oublier la blondeur de cette fille qu'en veut. Le garçon de la droite moderne aussi lisse qu'il le faut.
Et comme il en faut pour tout le monde, on trouve des gay à gauche, à droite, des écolos, des cougars, mais pas de lesbiennes (allez savoir pourquoi ???)

Et enfin, ami lecteur, regarde bien le détail qui tue l'affiche.

Allons le drapeau.

Quasiment inexistent à gauche, il est la troisième personne à droite.
Parce que bien sûr depuis Jaurès la nation on s'en fout un peu à gauche, hein ?

Segmenter, diviser, rester entre soi, bien communautaire.
Cela n'est la France, en tout cas pas la mienne.

dimanche 6 juin 2010

non veni, non vidi, sed vici

Et bien quoi elle est facile celle-là.

C'est juste un message pour le curieux de service.
Sisi.

Celui qui attend d'être au boulot le lundi matin pour savoir ce qu'il s'est passé dans le monde ... et dans sa ville.
Et bien samedi, il s'est passé un truc, un petit truc.

C'était rien,
Ben oui, les grognons avaient prédit le pire du pire.

Bon il y a eu des remarques, des choses qui puent la rancœur.
Mais là je laisse à d'autres le soin de vous le raconter

Moi la chose que j'ai vue, s'est passée sur le net.
Et là c'est Rien, encore me direz-vous.

Ah si des photos, des commentaires.
Mais pas de révolutions.

Et comme c'était une réunion apolitique, je remercie d'avoir publié le premier article tout en nuance !!???, avec sa "mobilisation (qui) s’est globalement bien déroulée".

A part ça j'en connais dans le landerneau qui doivent être bien ennuyés, et c'est pas ceux auxquels vous pensez.

vendredi 4 juin 2010

T'ira pas ou t'ira pas ?

Bon je devais bien me trouver une excuse.

Tout d'abord je discute beaucoup avec tout le monde.
Un vrai moulin à parole tibétain.

Mais bon des fois on est bien obligé de se taire pour écouter.
Alors demain comme l'ami Hervé, je reste à la maison m'occuper de ma marmaille.

Alors je compte sur vous pour me la raconter cette nouvelle histoire d'Aulnay ou d'ailleurs.
N'allez pas me chercher une nouvelle excuse, je n'en ai qu'une.

Et puis de toute façon, moi on ne m'envoie jamais de SMS, ni de courriers d'ailleurs.
Alors pour demain, faites comme si je n'étais pas là.

mercredi 2 juin 2010

Mon préfet reçoit un courrier

J'ai bien lu le courrier.
Mais en diagonale.

Alors comme je ne voulais pas louper le coche, .

PLU, Maire, Aulnay
tract, rassemblement, uniquement dans les quartiers nord ce qui est un signe
provocation, confrontation, troubles
volonté taire opposants
intervenir, dégénérer, excitation, crainte
Si en plus on ajoute le climat tendu régnant dans les quartiers ...

Je savais bien que quelque chose clochait.
...
oui oui
...

Les points de suspension. Ceux qui marquent une pause, une attente, une surprise.
Donc on attend, mais rien ne vient.
Alors je suis déçu.

Cela sonnait comme une petite musique.

Tout le monde (enfin quelques-uns) s'agitent pour faire croire à la catastrophe.
Allons manifester notre mécontentement.
Totalement apolitique, avec seulement que des bonnes volontés sans aucune arrière pensée.
Du béton, des bacs à fleur, des logements pour tout le monde mais entre nous.


Mais Gérard Gaudron a bien compris, et il met en marche sa petite musique.
Il sait qu'une partie de la population de la ville ne votera jamais pour lui.
Alors il n'a rien à perdre.

Vas-y Mon Gégé, lâche-toi (désolé pour la familiarité)
Fais ton Besson :
"Là-bas, dans le NORD, ils sont méchants, pas civilisés.
Il fallait les voir à la mairie un soir de victoire.
Alors s'ils venaient un samedi matin, ce serai ... pire !"

Le climat est tendu dans les quartiers, sans rire.
On doit remercier qui ?

Je ne suis pas Député de la République, mais j'aime les valeurs de celle-ci.
Stigmatiser une partie de la population est une faute impardonnable.

Alors comme le dit si bien mon voisin Billel : ?

A la Saint-Martial

et ben je ne sais pas.

C'est vrai qu'est-ce qu'il peut bien arriver à la Saint-Martial.

A la Saint Médard, et à la saint Barnabé, il se passe toujours quelque chose !
Mais la Saint Martial, que dalle, comme à la Saint-Justin.

Alors ça vient, ... Mais bien sûr.

La Saint Justin s'était hier.
Et la Saint-Martial, ce sera pour le 30 juin.



Comme j'ai un lecteur qui travaille pour la SNCF, on a bien voulu dès la Saint Justin, mettre à jour avec une promptitude si inhabituelle, cette belle affichage qui nous annonce les travaux à venir.
Mais oui, les travaux de l'#escalator que découvrit notre député.


Alors à la Saint Martial on verra.
Mais en attendant à la Saint Justin, on en a

mardi 1 juin 2010

Ce soir







Ce soir, je vais encore revenir assez tard, assez fatigué.
Si comme hier le RER B jouera à l'escargot, j'aurai peut-être un peu de temps pour somnoller.

Mais aurais-je au moins la satisfaction de voir quelque qui bouge à Aulnay-sous-Bois.

Blog itinérant