Pages

jeudi 31 décembre 2009

Bons baisers de l'Elysée


En théorie, à l'heure de la parution de ce post, je suis encore couché.

Tous les ans, allez savoir, je commence l'année par une grasse matinée.
Après on verra en fonction des énergies familiales.

Mais on aura les bonnes et heureuses comme d'hab, c'est la tradition.

Puis vers 13h, on aura le journal, avec les voitures brulées (dont le nombre variera), avec les feux d'artifice du monde entier (ouahhhh), et puis avec les voeux de la veille de notre président de la République, Nicolas Sarkozy.

Ben oui, vu que le 31 décembre à 20h, personne ne regarde la télévision, on aura droit à un résumé de l'épisode précédent.

Alors comme je suis curieux, j'ai maté en avance les vœux de la présidence.

Que c'est beau, un peu solennel, mais pas trop. Et puis on a mis les petites mains du château dans le diaporama. Y manque la belle dame. Mais il y a tout le conseil de ministres. Avec Estrosi, tout sourire, content d'être là.

Mais à la dernière image, notre président nous salue.
Tout sourire, regard amical, rolex discrète, l'alliance aussi.
La main salue, mais n'est pas du genre à se laisser aller à un petit coucou famillier.

Les communicants ont bien travaillé. La photo est ciselée.
Le petit nuage de la pluie d'étoiles nous rappelle que nous sommes en période de fête.

Derrière le garde républicain est grave mais pas guindé.
J'espère qu'un jour, la république fraternelle et égalitaire aura raison de ce décalage entre le puissant qui passe, et l'anonyme qui le salue.

En bas de l'image, il y a une touche "Rejouer".

Et bien Mon cher Nicolas, permet moi cette familiarité, rejoue encore cette année si tu veux.

Mais moi je compte les points.


PS : et puis zut, de toute façon, autant finir 2009 comme cela.
Alors Bonne et Heureuse à toutes et tous.

J'envoie le bouzin dès maintenant.

Ollivro, les algues vertes et le sondage Télégramme


Grognon dès ce matin,
à lire sur Twitter :

Tout un monde qui semble se satisfaire qu' André Ollivro soit devenu "Breton de l'année".

Son portrait est à lire ici.

Bien sûr, personne ne remet en cause le sondage. 29% (3190 votes sur 11 000 votants).
Qui a voté ? pas ma tante, elle n'a pas internet.

Le vote se fait au petit bonheur la chance, en fonction des passages sur le site du Télégramme.

Ollivro est peut-être la personnalité préférée des internautes du Télégramme mais jamais il ne sera élu breton de l'année.

Je convie donc la rédaction du journal le Télégramme et à son journaliste Julien Vaillant de bien vouloir réfléchir avant de désigner la femme de l'année, parce que ma tata est très populaire ...

source :

samedi 12 décembre 2009

Lip Daub de la jeunesse pop



Qui a dit :
"Tout à coup voilà que ces Jeunes Pop’ voudrait faire popu… Manifestement, on voit bien qu’ils ne savent pas. Il y a un petit côté giscardo-grotesque dans cette opération (…) Mais ce qui est plus choquant que ce côté happy few qui dansottent, changer le monde (…) c’est le cynisme qui va même jusqu’à mettre un aveugle au volant d’une voiture. Trop c’est trop."

à voir sur

C'est mieux quand ce sont les autres qui le disent.

PS : D'ailleurs z'ont disparu des rues d'Aulnay les jeunes popu